Comment réduire sa fiscalité quand on est senior

Zoom sur les nouvelles règles fiscales immobilières pour 2023

La loi de finances pour 2023 a introduit de nouvelles règles fiscales qui vont impacter les propriétaires immobiliers et les locataires. Ces changements fiscaux concernent notamment divers points importants que les contribuables ont intérêt à connaître pour être toujours en règle avec l’administration. Par ailleurs, les investisseurs immobiliers peuvent même espérer bénéficier d’avantages intéressants comme des réductions d’impôt.

Suppression de la taxe d’habitation actée

La suppression de la taxe d’habitation pour tous les contribuables est une des nouvelles règles fiscales immobilières majeures pour 2023. Elle a été décidée dans le but de soulager les charges endurées par les ménages. Une opportunité alors de réaliser des économies non négligeables.

Toutefois, la suppression de la taxe d’habitation aura des conséquences sur les finances des collectivités locales, qui devront trouver d’autres moyens de financement pour leurs projets. Pour les propriétaires, la suppression de la taxe d’habitation n’aura pas d’impact sur leurs impôts locaux, mais pour les locataires, cette suppression pourrait se traduire par une baisse de leurs loyers.

Des changements spécifiques aux propriétaires

Les propriétaires immobiliers vont être impactés par plusieurs réformes pour le compte de l’année 2023. Tout d’abord, le seuil du déficit foncier est relevé de 10 700 euros à 15 300 euros pour les investissements locatifs réalisés à compter du 1er janvier 2023.

➡️ À lire aussi :   Retraités : ne passez pas à côté de cette déduction fiscale essentielle sur votre déclaration

D’un autre côté, les propriétaires de TPE ou PME qui réalisent des travaux de rénovation énergétique au niveau de leurs locaux d’activité peuvent bénéficier du crédit d’impôt qui est ainsi rétabli au taux de 2021, qui était de 30 %, sous-réserve toujours de respecter les conditions d’éligibilité. Par contre d’autres éléments comme le barème de l’IFI ou les modalités de déclaration des rentes viagères ne changent pas encore pour cette année.

Quid des différents dispositifs de défiscalisation ?

Les investisseurs immobiliers pourront, en outre, bénéficier de plusieurs avantages fiscaux, toujours pour l’année 2023. Tout d’abord, ils peuvent déduire les intérêts de leur emprunt contracté pour l’achat ou la rénovation d’un bien immobilier sur leurs revenus imposables. Cela leur permettra notamment de faire des économies considérables.

Ensuite, la réduction d’impôt Pinel est prolongée jusqu’en 2024. Ce dispositif permet aux investisseurs immobiliers de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange d’un investissement locatif dans un logement neuf ou en état futur d’achèvement, au niveau de zones spécifiques. Néanmoins, désormais, l’abattement se chiffre désormais à 10,5 %, 15 %, 17,5 % pour un engagement respectif de 6, 9 et 12 ans.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles