Votre carte bancaire assure vos achats ! Voici comment en profiter

Votre carte bancaire assure vos achats ! Voici comment en profiter

Peu de consommateurs le savent, mais les cartes bancaires ne sont pas justes là pour effectuer des paiements. Elles sont souvent fournies avec d’autres services annexes, comme des assurances.

En effet, elles peuvent devenir de véritables alliées dans le cadre de certains événements inattendus engendrant un préjudice financier (vol, annulation, dégradation, etc.). Plus précisément, ce sont potentiellement des instruments de garantie d’achat. Évidemment, il existe quelques conditions à connaître.

Quelles sont les cartes concernées ?

Normalement ce type de couverture dépend réellement de chaque établissement. Les banques classiques ou les banques en ligne ont, chacune, leurs formules et surtout tarifs pour les cartes. Il se peut que l’enseigne accorde ainsi une assurance achat pour l’ensemble de ses clients. Dans d’autres cas, cela ne sera valable que pour les clients ayant un CB de type Premier ou Gold par exemple.

Aujourd’hui, des magasins ont même repris ce concept et décidé d’inclure cette garantie des achats à leurs propres cartes. Les potentiels bénéficiaires ont donc intérêt à bien se renseigner pour éviter de passer à côté d’un avantage pourtant très utile.

Plusieurs conditions à respecter

Comme pour tout contrat d’assurance, il existe des termes qui régissent le dédommagement. Encore une fois, tout dépend de la formule associée à la carte. Mais en règle générale, les banques ne sont pas très souples et les conditions sont donc assez sévères. Par exemple, les sinistres peuvent ne pas être couverts si les victimes ne les déclarent pas dans le délai imparti (souvent entre 48 heures et une semaine).

➡️ À lire aussi :   Placer son argent en SCPI pour une retraite dorée

Des produits comme les fourrures ou encore les bijoux et les plantes vertes font rarement l’objet de remboursements. Afin d’avoir plus de visibilité, il est essentiel de bien se renseigner auprès de la banque. Le conseiller devrait apporter toutes les précisions à ce sujet pour éviter de perdre du temps.

Attention aux planchers et plafonds

Une fois que tout est clair, les bénéficiaires peuvent donc profiter de cette assurance dès qu’un évènement malencontreux éligible survient. Ils doivent commencer par contacter le bon service qui doit traiter ce type de cas et fournir les justificatifs nécessaires.

La banque peut alors décider de rembourser une réparation ou l’achat d’un nouveau produit. Il est néanmoins pertinent de savoir qu’il existe des seuils pour les indemnisations. Pour certains établissements, la valeur minimum de l’objet doit être de 15 €, contre 75 ou même 100 € pour d’autres. Le plafond tourne généralement autour de 1500 à 1600 € ou plus selon le profil du client.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles