Voici les salariés de plus de 50 ans qui devront prolonger leur activité professionnelle après la retraite

Voici les salariés de plus de 50 ans qui devront prolonger leur activité professionnelle après la retraite

La situation économique actuelle en France n’arrange pas la situation pour les Français. L’inflation fait perdre du pouvoir d’achat aux salariés qui se retrouvent dans la précarité. Qui sont donc ces employés âgés de plus de 50 ans qui envisagent de continuer à travailler même après la retraite ?

La situation actuelle des travailleurs séniors

En France, l’inflation s’est amplifiée ces dernières années en dépit d’un petit recul. La situation économique actuelle a des conséquences plus importantes sur les salariés de 50 ans. Compte tenu de l’augmentation continue du coût de l’énergie, des carburants et de l’alimentation, ces derniers peinent à joindre les deux bouts.

Malgré les aides proposées par l’État, beaucoup d’entre eux vivent dans des situations précaires. Face à ce constat, beaucoup d’entre eux envisagent la possibilité de continuer à exercer une activité professionnelle même après la retraite.

Justement Indeed et OpinionWay ont réalisé une étude approfondie au sujet des salariés séniors et de leur situation. Si 29 % d’entre eux n’arrivent pas encore à trancher par rapport à la période pendant laquelle ils souhaitent partir en retraite, 31 % d’entre eux expriment leur envie de continuer à exercer.

Par ailleurs, 20 % de ces profils craignent de tomber en dépression lorsqu’ils ne travaillent plus. Il s’agit d’une appréhension qui est d’ailleurs ressentie par la majorité des employés en fin de carrière.

➡️ À lire aussi :   Profitez de votre retraite : les 4 villes françaises où il fait bon vivre

Plus de la moitié des salariés séniors devra continuer à travailler

D’après cette étude, c’est la situation financière qui impacte principalement sur la décision prise par les séniors. Selon les statistiques obtenues, 51 % des employés de plus de 50 ans ont affirmé qu’ils seront dans l’obligation de continuer à travailler. Il s’agit pour eux d’une nécessité afin de subvenir à leur besoin quotidien.

Ils craignent également une perte supplémentaire de pouvoir d’achat puisque le montant des allocations est inférieur par rapport à leur salaire mensuel. Chez les femmes, cette proportion est encore plus importante. En effet, 54 % d’entre elles se trouvent aussi dans une situation similaire.

Toutefois, il existe une certaine différence sur ces chiffres selon chaque région. Évidemment, dans les zones où le coût de la vie est plus élevé, le nombre de salariés envisageant de travailler après la retraite est plus conséquent. C’est le cas notamment dans la partie nord de la France où l’inflation est particulièrement importante.

Cette conjoncture oblige donc ces profils à prévoir l’allongement de leur activité professionnelle.

Collaboration maintenue après la retraite

Cette étude a également permis de souligner que 56 % des managers sont convaincus de continuer leur collaboration avec les travailleurs séniors. D’ailleurs, ces derniers constituent un atout majeur pour l’entreprise puisqu’ils possèdent des années d’expérience et une bonne maîtrise des tâches à effectuer.

➡️ À lire aussi :   Quelles sont les aides pour les seniors qui ont une petite retraite ?

Après leur départ à la retraite, 63 % de ces séniors prévoient aussi de garder contact avec leur ancien patron, tandis que 54 % d’entre eux ne seraient pas non plus contre des missions ponctuelles.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles