Voici les meilleures solutions d’épargne quand on est senior

Voici les meilleures solutions d’épargne quand on est senior

Actuellement, une multitude de choix s’offre aux personnes âgées pour qu’elles puissent jouir aisément de leur retraite. En premier choix il y a la rente viagère qui consiste à verser à l’assurance un capital et percevoir en retour, une rente ponctuelle jusqu’à sa mort.

L’assurance vie n’étant pas en reste, c’est la plus classique des méthodes que l’assuré peut commencer bien avant sa retraite. D’ailleurs, plus on commence tôt à souscrire à une assurance vie plus le rendement sera important. Une autre option intéressante aussi consiste à investir dans l’immobilier via les SCPI et autres organismes spécialisés pour financer son troisième âge.

L’épargne en ligne

Parmi le choix des placements proposés sur le marché, l’épargne en ligne. En cette nouvelle ère de technologie, ce type d’épargne est de plus en plus choisi par les internautes. A même d’y voir plus clair, elle présente de nombreux avantages. Déjà, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer car allant de l’inscription à la gestion du compte, toutes les opérations se font par le biais d’internet, gratuitement et cela à toute heure.

Les tarifs comme les intérêts que les banques et fintech offrent sont plus intéressants. Le principal inconvénient serait l’inactivité du compte, elle vous sera facturer mais le montant et les conditions varient d’une banque à l’autre.

Livrets, plans et comptes d’épargne

Pour viser plus loin, les Français ont tendance à adhérer plutôt sur les livrets, les plans ainsi que les comptes d’épargnes, de l’épargne classique. Malgré leur minime taux d’intérêt, la majorité s’intéresse à ce genre de placement à cause de la sécurité de la mise qu’elle accorde. Aussi, en épargnant via ces options, les fonds sont plus disponibles.

Les livrets d’épargne sont composés du livret A, du LDDS, du LEP et du livret jeune. Les plans d’épargne quant à eux, sont constitués du PEL et du PEA où les sommes sont généralement bloquées pendant une certaine période. Pour les comptes épargnes nous distinguons le CEL et le CAT.

Livret A

Livret ALe livret A est un compte d’épargne rémunéré ouvert à tout public, il est le plus répandu en France. Pour l’apport minimum, il est de 10 Euros et est plafonné à 22950 Euros pour les particuliers tandis que pour les associations, le plafond est de 76500 Euros.

Deux fois par an, l’Etat fixe le taux d’intérêt qui est actuellement de 0.75%. Ce faible taux d’intérêt entraîne évidemment une faible rémunération. Cette option d’épargne est proposée par tous les établissements bancaires. Un des avantages du compte épargne livret A, les fonds sont toujours disponibles, à tout moment et exonéré d’impôts en plus.

➡️ À lire aussi :   Assurance-vie, le placement gagnant que tout le monde devrait avoir

Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Livret de développement durable et solidaire (LDDS)Le Compte de Développement Industriel cède sa place au livret de développement durable et solidaire en 2007. Ce dernier est un placement destiné aux personnes majeures ayant au minimum 15 Euros à épargner et le montant maximum est de 12000 Euros. Les épargnants ne sont pas tenus de faire d’autres versements. Le taux d’intérêt appliqué est également de 0.75% qui est minime donc cela va de soi pour le rendement.

Par contre, la mise est toujours disponible. Celui-ci est intéressant pour ceux qui ont un capital à épargner et qui ne peuvent plus se servir du livret A à cause du plafonnement.

Livret d’épargne populaire (LEP)

Le livret épargne populaire cible les personnes à revenus modestes. La mise minimum est de 30 Euros et plafonné à 7700 Euros. Le placement est également non imposable et n’est pas soumis aux prélèvements sociaux. Le taux d’intérêt est légèrement en hausse par rapport à celui du livret A et du livret de développement durable et solidaire, il est de 1.25%.

Toutes opérations bancaires relatives au livret d’épargne populaire ne doivent être faites que dans la banque où le compte a été ouvert. Le fonds qui y est placé est disponible mais toutefois, le solde ne doit pas sortir débiteur.

Compte épargne logement (CEL)

Compte épargne logement (CEL)Un autre compte ouvert à tout public, le Compte Epargne Logement. A son ouverture, vous devez disposer d’au moins la somme de 300 Euros additionnée de 75 Euros en cours de vie. Le plafonnement étant de 15300 Euros. Le taux d’intérêt est très bas car il est de seulement 0.5%.

Par rapport à la disponibilité des fonds, vous pouvez vous servir du montant au-dessus de ces 300 Euros de première mise. Son principal avantage est que par le biais de ce produit, vous avez la possibilité d’obtenir un prêt immobilier ou une subvention de l’Etat pour les travaux. Depuis l’année 2018, les intérêts du CEL sont imposables.

Plan épargne logement (PEL)

Plan épargne logement (PEL)Le Plan d’Epargne Logement est un compte épargne pour tout public. A l’ouverture, la somme de 225 Euros est requis et 225 Euros par an jusqu’à 10 ans. 6 200 Euros est le montant maximum épargné dans ce type de compte. Ce plan est destiné à d’éventuel projet d’achat immobilier.

➡️ À lire aussi :   Combien d’épargne de côté faut-il avoir pour vivre sa retraite décemment en France

Votre argent est disponible mais si vous effectuer un retrait dans les deux premières années, les taux appliqués ne seront plus de 1 à 2,5% mais de 0,5% comme pour le cas du CEL. Avant l’année 2018, il était possible d’avoir des intérêts non imposables, mais cet avantage n’est plus actuellement.

Livret d’épargne bancaire

Ce type de placement en vue d’une épargne est sans doute la plus simple de tous car non seulement il est ouvert au grand public mais aussi, il n’y a pas de montant minimum d’ouverture requis. Mais encore, la somme à épargner dans le Livret d’épargne bancaire n’est pas limitée.

A tout moment, vous pouvez faire un retrait de votre compte. Cette facilité des conditions est bien sûr conséquente sur le taux qui est de 0 ,2% mais pouvant quand même atteindre les 1,5% pour les livrets ordinaires. Si vous choisissez les super livrets, le taux peut grimper jusqu’à 4%.

Compte à terme (CAT)

Plus complexe et plus avantageux comme plan d’épargne, le Compte à Terme ou appelé également dépôt à terme est destiné au grand public. C’est un compte qui n’est pas limité dans sa valeur maximale tandis que pour sa valeur minimale, elle varie d’un organisme à l’autre. Comme son nom l’indique, les fonds versés ne doivent pas être touchés avant le terme du contrat défini au préalable au risque de ne percevoir aucun intérêt. En parlant de ce dernier, il est également à l’essor de l’établissement financier de le définir, généralement ce taux est plus attractif que ceux des autres comptes.

Robo Advisor

La technologie ne finit pas de nous surprendre, même sur le marché financier elle trouve sa place. Actuellement, le système du robo advisor ou robot conseiller commence à avoir de l’ampleur. Il s’agit en fait d’une plateforme web de conseil en investissement financier. Cette innovation est nettement moins chère par rapport aux acteurs traditionnels tout en gardant son efficacité et sa qualité en termes de gestion de portefeuille ou d’allocations.

En France, les assureurs concrétisent un contrat pour lier les robo advisors avec les contrats d’assurance-vie. Sachez qu’il existe trois différents types de robot conseiller à savoir : les simples conseillers, ceux en gestion conseillée et les conseillers en gestion sous mandat.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles