Voici les changements en 2024 pour l'aide à domicile pour les personnes handicapées

Voici les changements en 2024 pour l’aide à domicile pour les personnes handicapées

Les personnes handicapées ont souvent besoin d’accompagnement dans l’accomplissement de leurs tâches au quotidien. Pour leur permettre d’avoir une meilleure autonomie, l’aide à domicile s’est développée et a connu une forte hausse ces dernières années. Mais en 2024, des changements, notamment sur le plan financier, ont été actés. Détails dans cet article.

En quoi consiste l’aide à domicile pour les personnes en situation de handicap ?

L’aide à domicile pour les personnes handicapées ne s’arrête pas sur une question de commodité. Elle permet non seulement d’améliorer l’autonomie des individus concernés, mais également leur confort. Concrètement, de nombreux services sont mis en avant tels que l’aide ménagère ou le soutien psychologique. L’auxiliaire se charge de tâches comme le repassage, le nettoyage, etc. Il assiste aussi la personne handicapée pour l’habillage et le toilettage. Il s’assure que cette dernière prenne bien ses médicaments. Mais, dans certains cas, il s’occupe des interventions médicales. Bien évidemment, cela requiert des compétences spécifiques.

Pour pouvoir remplir ces rôles, les professionnels doivent faire preuve de patience et avoir une certaine capacité d’adaptation. Pour garantir un suivi médical cohérent, ils sont tenus de communiquer régulièrement avec les professionnels de santé.

Aide à domicile et tarifs : les changements en 2024

Les tarifs de l’aide à domicile dépendent de plusieurs aspects tels que les qualifications et l’expérience, mais également de l’autonomie de la personne en situation de handicap. Si les individus assistés appartiennent à la catégorie GIR5 et 6, dans ce cas, les auxiliaires bénéficient du SMIC horaire. Le montant est donc plus conséquent pour ceux qui s’occupent des personnes GIR1, c’est-à-dire en situation de dépendance totale. Il faut également préciser qu’à cela s’ajoutent des majorations en cas d’intervention les jours fériés ou la nuit. Si l’aide est payée par le biais du Cesu, l’auxiliaire peut bénéficier de 10% pour les congés payés.

➡️ À lire aussi :   Allocations familiales 2024 : découvrez le nouvel échelon d'aide pour les familles nombreuses

Pour garantir la qualité de soins offerts, les utilisateurs du Cesu+ profitent automatiquement du crédit d’impôt.

Financement des aides à domicile

Demander de l’aide à domicile requiert un budget assez conséquent pour les foyers concernés. Pour alléger leurs dépenses justement, il existe des dispositifs fiscaux et des aides sociales dédiés. L’assurance maladie propose par exemple les rentes d’incapacité permanente et les pensions d’invalidité. Leur montant varie toutefois en fonction des ressources de la personne en situation de handicap et de la gravité de la situation.

Si vous recherchez d’autres aides pouvant réduire le coût des prestations, vous pouvez vous rapprocher des organismes spécialisés. Ces derniers vous donneront des conseils appropriés et mettront à votre disposition des professionnels qualifiés pour rendre le quotidien plus facile. Les employeurs devraient, dans tous les cas, connaitre les évolutions conventionnelles et législatives pour offrir un salaire conforme aux auxiliaires de vie. Cela alimente aussi ce sentiment de confiance entre les deux parties.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles