Voici comment constituer son dossier pour obtenir un crédit après 50 ans

Voici comment constituer son dossier pour obtenir un crédit après 50 ans

Les banques se montrent très sélectives lors du traitement de la demande de crédit d’un emprunteur. Il est vrai que les chances sont souvent petites pour les seniors, mais pas de panique ! Nous avons écrit cet article pour vous aider à constituer votre dossier pour obtenir un crédit après l’âge de 50 ans. Focus !

Réduire le délai de remboursement

Vous envisagez de contracter un crédit pour un achat immobilier ou pour un projet qui vous est cher ? Sachez que vous avez entièrement le droit de solliciter un prêt même après 50 ans. Cependant, il faut adopter la bonne stratégie pour maximiser vos chances.

Avant de soumettre votre demande, il vous faudra quelques justificatifs, notamment le document qui atteste le niveau de la future retraite fourni soit par les sociétés spécialisées dans le bilan de retraite soit par la Cnav ou la caisse nationale d’assurance vieillesse. Ce dossier est indispensable, car il anticipe la perte de revenu du titulaire une fois à la retraite.

Pour rassurer l’établissement bancaire, il est fortement recommandé de rembourser votre prêt, de préférence, au cours de votre vie active. Si vous êtes âgé de 50 ans, la durée du crédit ne doit pas dépasser les 20 ans, contre 15 ans pour les personnes de 60 ans. Cela permet d’atteindre la limite de 75 ans imposée par certaines institutions financières.

➡️ À lire aussi :   Peut-on obtenir un crédit immobilier à n'importe quel âge ?

Autrement, vous avez la possibilité de privilégier le prêt à paliers. Ce dernier a pour objectif de moduler les mensualités selon l’avancée de l’âge. Par exemple, vous payez une somme plus importante jusqu’à 64 ans, puis, au-delà, le montant à acquitter sera réduit jusqu’à l’échéance.

Négocier les conditions des banques par le biais de l’assurance emprunteur

Pour faire passer votre dossier, vous pouvez souscrire une assurance emprunteur. Il s’agit d’ailleurs d’un excellent levier de négociation. Il convient toutefois de souligner que la prime de l’assurance est incluse dans le calcul du taux d’endettement maximal de 35% des revenus autorisés. Ce qui peut donc diminuer votre capacité de remboursement.

Mais, si vous souhaitez vraiment obtenir un prêt même après 50 ans, sachez que vous avez la possibilité de négocier les primes d’assurance emprunteur. Et d’ailleurs, les seniors s’en sortent souvent gagnants sur ce point puisque leurs tarifs sont mutualisés par les banques. Pour bénéficier de conditions d’emprunt plus avantageuses, vous pouvez présenter toutes les économies que vous avez accumulées pendant des années et les produits financiers auxquels vous allez souscrire pour préparer la succession. Votre dossier intéressera probablement les banques.

Il est à noter que vous pouvez aussi vous rendre auprès des assureurs alternatifs offrant une couverture prolongée et des tarifs plus compétitifs. Ce qui peut représenter une excellente économie sur la durée du prêt.

➡️ À lire aussi :   Investissement en SCPI en 2024 : entre hausse des taux et baisse immobilière, quel avenir ?
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles