Actualités des séniors

Vieillir chez soi en France coûte beaucoup trop cher selon cette étude

Vieillir chez soi en France coûte beaucoup trop cher selon cette étude

Vieillir chez soi en France ou aller en EHPAD ? C’est l’un des choix les plus compliqués pour les personnes retraitées. Si certaines d’entre elles optent pour la deuxième option, près de 85% souhaitent rester à domicile, d’après le sondage effectué par l’IFOP en 2019. Or, plusieurs études auraient démontré que cela peut leur coûter beaucoup trop cher. Explications.

Coût de maintien à domicile jusqu’à plus de 1200 euros

Des études ont démontré que le coût de maintien mensuel à domicile des personnes âgées s’élève en moyenne à 1 216 euros par mois, soit 14 596 euros par an. Par rapport à l’année dernière, il a subi une augmentation de 4,5%.

Pour améliorer votre confort, il faut que le logement soit adapté à vos besoins réels. En effet, sachez que la somme susmentionnée inclut les prix de 20 services et produits tels que les transports, la livraison de repas, les services à domiciles comme la garde de nuit ou le ménage, les abonnements téléphoniques ou vidéo surveillance ainsi que la mutuelle.

Cette année seulement, la hausse globale s’élève en moyenne de 4,5% d’après les premières estimations, alors qu’entre 2020 et 2023, le coût moyen pour bien vivre et bien vieillir à domicile avait augmenté de 16,6%.

➡️ À lire aussi :   Les seniors face à un possible durcissement des règles d'assurance-chômage - Êtes-vous concerné par ces changements ?

Vieillir chez soi en France : le coût selon la tranche d’âge

À première vue, les 1 216 euros paraissent bien plus abordables par rapport aux tarifs des maisons de retraite. Mais ce n’est pas tout à fait le cas. Pour commencer, ce prix ne comporte pas l’hébergement. L’addition est encore plus élevée si le senior est en location.

Ensuite, le coût de maintien à domicile varie largement en fonction de la tranche d’âge. Pour les individus entre 65 à 75 ans, le tarif s’élève à 695 euros alors qu’il était à 646 euros l’année précédente. Pour les 75 à 85 ans, il est à 885 euros contre 827 euros en 2022. Pour vous expliquer un peu, cette augmentation est due principalement aux frais de santé qui ont, eux aussi, connu une hausse moyenne de 5,11%. Le matériel médical et de confort ont également gonflé.

Pour les plus de 85 ans, en revanche, il faut avouer que le tarif est particulièrement élevé puisqu’il est à 2 070 euros. Les premiers postes de dépenses touchent principalement la dépendance et l’accès à des soins d’accompagnement.

Il est important de souligner que le coût de maintien élevé s’explique par l’envolée des tarifs des matières premières et de l’énergie de nombreux secteurs comme les services à la personne, les mutuelles ainsi que les équipements pour rendre le domicile plus accessible.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.