Actualités des séniors

Vers une prime de retour à l’emploi pour les chômeurs seniors ?

Vers une prime de retour à l’emploi pour les chômeurs seniors 

Étant privées d’indemnisation depuis près de 18 mois, les personnes âgées au chômage pourraient à nouveau bénéficier de leur allocation. En effet, le député Renaissance Marc Ferracci a émis une proposition sur la mise en place d’une prime de retour à l’emploi, il s’agit d’une mesure visant à diminuer le taux de chômage de cette tranche d’âge.

Une gratification incitative pour les séniors sans emploi

L’État envisage d’augmenter le taux d’emploi des séniors. Afin d’y parvenir, le député Marc Ferracci a émis une proposition relative à l’adoption d’une prime de retour à l’emploi pour les personnes âgées. Cette mesure destinée aux plus de 55 ans devrait les encourager à retrouver rapidement un travail. Dans le même temps, celle-ci pourrait permettre de diminuer la durée d’indemnisation pour les sans-emplois âgés.

Le montant de ce dédommagement devrait être proportionnel à celui des droits restants à l’allocation chômage des bénéficiaires. Ainsi, plus vite le sénior reprendra une activité professionnelle, plus la somme sera conséquente. Cela dit, le versement de la prime s’effectuera deux fois. D’abord, à la prise de poste, puis 6 mois après.

Emploi des séniors, dans le viseur de l’État

Le gouvernement prévoit de réduire le taux de chômage actuel de 7,4 % à 5 % en 2027. Pour ce faire, les personnes âgées à la recherche d’un travail sont visées principalement. En effet, le nombre des séniors sans emploi dans le pays est inférieur par rapport à la moyenne en Europe. Déjà en novembre 2023, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire avait fait savoir la nécessité de diminuer la durée d’indemnisation des personnes âgées.

➡️ À lire aussi :   CAF : la méthode de calcul de l'AAH a changé, voici l'impact sur vos versements

Par ailleurs, le gouvernement a décidé des mesures de durcissement des règles de dédommagement pour cette catégorie. Il s’agit donc de revoir l’ensemble des dispositifs qui alimentent l’indemnisation du chômage. En réalité, le ministre voulait surtout viser tous les avantages accordés aux personnes âgées. En outre, même si Élisabeth Borne a été remplacée par Gabriel Attal, ceci n’a pas mis un terme à ce projet de l’État. Parmi les sujets les plus sensibles qui sont discutés lors des négociations entre le gouvernement et le syndicat, il y a l’emploi des séniors.

Prime de retour à l’emploi, l’arme fatale pour lutter contre le chômage chez les personnes âgées

Cette initiative du député Marc Ferracci n’est pas complète selon l’avis du gouvernement. En réalité, ce dernier souhaite faire des économies en adoptant ce dispositif. L’objectif de cette mesure est avant tout de raccourcir la durée d’indemnisation de 27 à 18 mois comme pour les autres catégories de sans-emploi.

L’application de cette allocation vise principalement à éradiquer le chômage chez les séniors. Dans le but de compenser la réduction de la durée d’indemnisation, le député souhaite mettre en place une prime qui est relative à la somme des droits restant à l’allocation de chômage. Il s’agit tout simplement de remettre au même niveau la durée de rémunération des plus de 55 ans avec les demandeurs d’emploi plus jeunes.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.