Actualités des séniors

Utiliser votre chèque énergie avant la date limite pour ne pas perdre jusqu’à 277 euros

Utiliser votre chèque énergie avant la date limite pour ne pas perdre jusqu’à 277 euros

Il ne reste plus beaucoup de temps aux bénéficiaires pour se servir de leur chèque énergie. En effet, ce dispositif possède une validité qu’il faut respecter. Au-delà de cette date, il sera impossible de l’utiliser pour payer une partie des factures.

Un rappel concernant l’utilisation du chèque-énergie

Si vous êtes bénéficiaire de ce coup de pouce pour l’année 2023, mais que vous ne l’avez pas utilisé, il est fort probable que vous ayez reçu un courrier électronique. Ce message a été envoyé à tous les profils qui ne se sont pas encore servis de ce chèque pour payer une partie du montant de leur facture d’énergie.

Pour éviter que cette subvention ne soit pas exploitée et surtout avant d’entrer dans le début de la campagne pour l’année 2024, l’organisme qui est chargé de cette aide effectue une campagne de rappel. L’objectif est d’inciter les ménages bénéficiaires à utiliser le chèque avant le 31 mars 2024.

En effet, il est primordial que tous les foyers modestes puissent accéder à ce financement, car le coût de l’énergie ne cesse d’augmenter. Cette subvention constitue un vrai soutien permettant d’alléger les dépenses liées à l’énergie.

Qui peuvent prétendre au chèque énergie ?

Ce coup de pouce est destiné aux foyers modestes. Le critère d’éligibilité est basé sur le revenu fiscal de référence ou RFR qui est généré par les composants du ménage en unité de consommation ou UC.

➡️ À lire aussi :   Les Français se classent dans le top 3 en Europe pour l’espérance de vie en bonne santé

Au mois d’avril 2023, 20 % des Français ont pu bénéficier de ce coup de pouce dont la somme est comprise entre 48 à 277 euros.

Conseils pour bien utiliser un chèque énergie

Il est fortement conseillé de l’utiliser avant la date d’expiration.

Le chèque énergie possède une validité de 1 an !

Pour rappel, cette aide est offerte pour couvrir des dépenses d’énergie. C’est-à-dire qu’il est destiné pour le paiement des factures des combustibles comme le gaz, l’électricité, le bois, le fioul domestique qui servent pour le chauffage des habitations.

Ce n’est pas tout, car le montant peut également contribuer à couvrir les coûts liés aux travaux de rénovation énergétique. Par contre, il ne peut pas être utilisé pour l’achat de carburant pour les voitures.

Afin d’encourager les bénéficiaires dans cette démarche, ils peuvent accéder à la liste de tous les professionnels qui acceptent le chèque énergie sur le portail Chequeenergie.gouv.fr. Lors du paiement, il est possible d’envoyer par courrier postal au fournisseur le chèque en format papier.


À ce moment, il ne faut pas oublier de joindre une copie de la facture avec les références clients. La méthode de pré-affectation facilite également les démarches pour les bénéficiaires. Ce système permet de transmettre automatiquement le chèque au fournisseur. L’ensemble de la procédure s’effectue en ligne. Concernant les résidents dans les établissements spécialisés comme les EHPAD par exemple, le chèque doit être remis en main propre.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.