Actualités des séniors

Une prime sera-t-elle proposée aux séniors de plus de 55 ans qui retrouvent un emploi ?

Une prime sera-t-elle proposée aux séniors de plus de 55 ans qui retrouvent un emploi

A l’évidence, le taux d’emploi des seniors en France reste insatisfaisant par rapport aux autres pays européens. Afin de modifier la donne, différentes mesures sont prévues. Parmi les dernières nouveautés il y a notamment une prime exceptionnelle dédiée aux seniors qui cherchent un emploi. Etat des lieux !

Zoom sur cette prime incitative destinée aux demandeurs d’emploi de plus de 55 ans

Le mardi 23 janvier dernier, le député Renaissance Marc Ferracci a fait une proposition plutôt encourageante pour les seniors. Il s’agit de mettre en place une prime proportionnelle aux droits à l’assurance-chômage aux profits des demandeurs d’emploi âgés de plus de 55 ans.

A priori, cette éventuelle prime permet d’inciter les seniors à trouver plus rapidement un emploi. D’après l’élu, celle-ci devrait être : « proportionnelle au montant de leurs droits restants à l’allocation-chômage ». C’est une mesure avantageuse qui va profiter aux demandeurs d’emploi âgés.

De fait, le montant de cette prime devrait correspondre aux droits existants avant la fin de la durée d’indemnisation. La somme serait plus importante si le senior éligible trouve rapidement un travail. Concernant son versement, il pourrait être effectué en deux fois. Le cas échéant, le premier versement aura lieu lors de la prise du poste, tandis que le deuxième intervient six mois plus tard.

➡️ À lire aussi :   Chômage : pourquoi ce sont les séniors qui sont dans le viseur ?

En adoptant cette mesure, l’exécutif pourrait alléger la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi. Plus précisément, celle-ci pourrait être réduite de 27 mois pour les chômeurs de plus de 55 ans, contre 22,5 mois pour les seniors âgés de 53 à 54 ans, à 18 mois. Notons que c’est la durée normale pour tous les assurés.

Une nouvelle mesure pour abaisser le taux de chômage des seniors

Une fois adoptée, cette prime devrait permettre d’augmenter le taux d’emploi des seniors. La raison pour laquelle le Gouvernement souhaite abaisser le taux de chômage de 7,4% à 5% d’ici 2027. Notons que le taux d’emploi des seniors est nettement en dessous de la moyenne au sein de l’Union européenne.

D’après la Dares (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques), le taux de chômage des Français de 55 à 64 ans s’établit à 56,9%, contre 62% pour les autres Européens. Visiblement, il y a une grande différence notable.

Depuis plusieurs mois, les membres de la majorité s’interrogent sur le contexte de négociations sur l’emploi des seniors. Des discussions initiées le 22 décembre dernier. Elles se poursuivront jusqu’en mars 2024. L’idée de réduire la durée d’indemnisation des seniors avait déjà été évoquée par le ministre de l’Economie et des Finances le 23 novembre 2023. Bruno Le Maire précise que cette durée d’indemnisation supérieure pour seniors de plus de 55 ans permettrait « de mettre à la retraite de manière anticipée les plus de 55 ans ».

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.