maison de retraite

Trouver une maison de retraite en France: un parcours du combattant ?

Trouver une maison de retraite en France peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Pourquoi est-ce si compliqué ? Quels sont les obstacles qui se dressent sur le chemin des familles en quête d’un havre de paix pour leurs aînés ? C’est ce que nous allons tenter de décrypter dans cet article.

Préparez-vous à plonger dans les méandres d’un système complexe, où la recherche de la maison de retraite idéale peut rapidement tourner au casse-tête. Entre l’offre insuffisante, les coûts exorbitants et la qualité parfois discutable des services, le défi est de taille…

L’offre insuffisante de maisons de retraite en France

La situation actuelle de l’offre de maisons de retraite en France est marquée par un déséquilibre notable entre l’offre et la demande. En effet, avec le vieillissement de la population, la demande pour les établissements d’accueil pour personnes âgées est supérieure à l’offre.

En 2022, il y a environ 700 000 places en EHPAD en France, pour une population de plus de 65 ans estimée à 18,1 millions. Cela représente une place pour 25 personnes âgées de plus de 65 ans en Ehpad. Cette moyenne cache cependant d’importantes disparités régionales. Par exemple, en Île-de-France, il y a une place en EHPAD pour 15 personnes âgées de plus de 65 ans, tandis que dans les Hauts-de-France, il y a une place en EHPAD pour 35 personnes âgées de plus de 65 ans.

➡️ À lire aussi :   Comprendre le dispositif d'aide à domicile de la CAF en cas d'arrivée d'un enfant ou de séparation

Face à cette situation, certains aînés sont contraints de s’inscrire sur des listes d’attente ou de s’éloigner géographiquement de leurs proches. L’État encourage financièrement la création de nouveaux établissements, à l’instar des 3000 nouvelles résidences autonomie prévues pour 2030, afin de pallier ce manque.

Le coût prohibitif des maisons de retraite

Le coût élevé des maisons de retraite en France est un autre obstacle majeur pour les personnes âgées. En effet, l’hébergement dans ces établissements implique des frais divers et variés. Outre le coût de l’hébergement lui-même, il faut également prendre en compte les frais liés à la réception des soins, les repas, la lingerie, l’assistance des professionnels, le niveau de confort et bien d’autres services liés au bien-être et aux activités du quotidien. De plus, ces coûts peuvent varier considérablement en fonction de l’emplacement de l’établissement et des services offerts.

Par exemple, le coût moyen d’un hébergement en EHPAD en France varie de 2 000 à 3000 euros par mois. Cette somme peut être au-delà des ressources disponibles pour une personne âgée seule. Heureusement, il existe des aides financières, comme l’APA, l’aide sociale à l’hébergement ou les allocations au logement, qui peuvent aider à couvrir ces coûts. Ces aides financières ou subventions peuvent alléger considérablement les frais et augmenter les chances de trouver un établissement adapté à son budget.

➡️ À lire aussi :   Célicouple : cette nouvelle tendance dans les relations des plus de 50 ans

Les critères de choix variés et complexes pour les seniors

Le choix d’une maison de retraite est une tâche complexe pour les personnes âgées, car il existe une grande variété d’établissements avec des caractéristiques spécifiques. Les futurs résidents sujets à des problèmes de santé spécifiques tels que des affections chroniques ou la maladie d’Alzheimer, concentreront leur recherche vers des établissements offrant des soins médicaux spécialisés comme une maison de retraite médicalisée (Ehpad) en cas de perte d’autonomie importante ou de handicap, ou une unité de soins de longue durée (USLD) si une prise en charge médicale lourde est nécessaire.

Les seniors plus autonomes, en quête d’un environnement adapté à leur style de vie préféreront les résidences-autonomie, qui offrent un environnement avec un accès à certains services et équipements, tels que des repas, des activités sociales et des installations communes, ou les résidences services seniors, qui se concentrent davantage sur la qualité de vie et les commodités. Ces dernières proposent souvent des installations modernes, des activités récréatives et des services supplémentaires tels que des salles de sport, des restaurants et des programmes sociaux. La diversité considérable des maisons de retraite, chacune ayant ses spécificités, complexifie davantage la quête d’un établissement répondant aux besoins et aux attentes des aînés.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles