Tous les placements ne sont pas imposables, ayez les bons réflexes !

Tous les placements ne sont pas imposables, ayez les bons réflexes !

Sachez que ce n’est qu’une idée reçue. Il existe des produits d’épargne avec zéro imposition. Sans plus attendre, découvrez-les dans cette nouvelle rubrique !

Zoom sur les placements non imposables en 2022

En France, la plupart des placements sont imposables, y compris l’assurance-vie. Même les livrets bancaires n’échappent pas à l’impôt. Fort heureusement, ce n’est pas le cas des livrets réglementés à l’instar du Livret A.

Rémunéré à 1 % depuis le 1er février 2022, ce produit d’épargne permet d’effectuer des versements et des retraits librement. Les fonds placés sur un Livret A sont plafonnés à 22 950 € (ou 76 500 € pour une association). Il échappe à l’impôt sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux (CSG).

Le Livret de Développement Durable et Solidaire ou LDDS n’est pas soumis à l’IR ni aux prélèvements sociaux. Il affiche un taux de rémunération identique à celui du Livret A. 15 € suffisent pour ouvrir un LDDS. Les fonds cumulés servent à financer des travaux d’économie d’énergie dans les logements. Ils sont plafonnés à 12 000 €. Au-delà, les intérêts produits bénéficient d’une exonération d’IR et de CSG.

Parmi les placements non imposables, il y a aussi le Livret d’Epargne Populaire ou LEP. N’oublions pas que sa rémunération a été revalorisée à 2,2 % au 01/02/2022. 30 € sont nécessaires pour ouvrir un LEP. Les dépôts sont plafonnés à 7 700 €. Une fois cette limite dépassée, les intérêts sont exonérés d’impôt et de CSG. Quoi qu’il en soit, le LEP est dédié aux revenus modestes.

➡️ À lire aussi :   Succès pour le LEP : La France compte désormais plus de 10 Millions de détenteurs !

Le Livret Jeune figure aussi parmi les placements non imposables en France. Même les mineurs peuvent y accéder (à partir de 12 ans jusqu’à 25 ans). L’une des conditions à remplir est d’être résident en France. Les banques fixent le taux du Livret Jeune (0,50 % au minimum). Les retraits (limités à 1600 €) requièrent l’autorisation d’un représentant légal pour les moins de 16 ans.

 

Quid du CEL (Compte Epargne Logement) ?

Pour mémoire, le CEL ou Compte Epargne Logement est l’un des placements non imposables. Mais certains points doivent être soulignés. Les intérêts ne sont pas imposés pour les CEL ouverts avant le 01/01/2018. En contrepartie, des CSG à hauteur de 17,2 % y sont appliquées.

Les intérêts des CEL, ouverts à compter du 01/01/2018, sont soumis à un taux d’imposition de 30 %, soit 12,8 % de prélèvement forfaitaire non libératoire et de 17,2 % de CSG. Les dépôts effectués sur un CEL sont plafonnés à 15 300 €. Il requiert un versement initial de 300 € (puis 75 € pour les autres). Le rendement du CEL s’établit à 0,25 %.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles