tempete

Tempête Ciaran : Voici la chronologie et les caractéristiques de cette tempête

La tempête Ciaran s’apprête à frapper les côtes dès mercredi soir, apportant avec elle des vents violents, de fortes vagues et un risque accru d’inondations. Les prévisions météorologiques annoncent des conditions dangereuses qui nécessitent une vigilance accrue de la part des habitants des zones concernées.

Cette tempête, qui fait partie d’une série de perturbations hivernales, est susceptible de causer des dommages matériels importants et de perturber les déplacements. Il est donc essentiel de se tenir informé des dernières mises à jour météorologiques et de suivre les consignes de sécurité émises par les autorités compétentes. Restez prudents et prenez toutes les précautions nécessaires pour vous protéger et protéger vos biens.

Découvrez la chronologie et les caractéristiques détaillées de la tempête qui va frapper la France.

Chronologie de la tempête Ciaran

  1. Dès la soirée de mercredi, le vent se renforcera très brutalement des Pays de la Loire à la Bretagne jusqu’au Cotentin avec des vents qui atteindront 120 à 150 km/h en bord de mer et 100 à 120 km/h dans les terres bretonnes.
    C’est sur le Finistère et le Cotentin que la situation s’annonce la plus dangereuse avec des rafales qui pourraient atteindre très localement les 170 km/h.
  2. Dans la nuit de mercredi à jeudi, avec l’entrée de la dépression sur le bassin de la Manche, des vents à près de 100 km/h se généraliseront à tout l’ouest et au nord du pays, jusqu’au bassin parisien, en remontant vers la Champagne et le Nord-Pas-de-Calais.
    En bord de mer, les rafales seront plus violentes et pourront frôler les 130 à 140 km/h avec un risque 20% supérieur sur les caps, côtes et îles exposés.
  3. Jeudi matin, les régions voisines de la Manche resteront exposées à de violentes rafales à près de 120 km/h avec des vitesses 20 à 30% supérieures ponctuellement sous les grains orageux.
    Dans les terres, le vent faiblira, mais les rafales resteront fortes à près de 90 km/h au nord de Paris et même 110 km/h sur les collines d’Artois.
  4. Jeudi après-midi, la tempête Ciaran se décalera vers la mer du Nord et le vent faiblira en Bretagne alors qu’il restera violent entre la côte d’Albâtre, la côte d’Opale et Dunkerque avec des rafales encore supérieures à 110 km/h ainsi que sur les collines d’Artois.
  5. Dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que le vent se calmera au nord, la situation sera à surveiller dans le sud-ouest avec un minimum dépressionnaire qui circulera de la côte côte aquitaine aux Pyrénées avec des vents qui pourront atteindre ou dépasser les 100 km/h.
  6. Puis vendredi, la Corse sera à son tour touchée par des vents violents à près de 150 km/h. En Atlantique et en Manche, la mer devient grosse à énorme avec des vagues de plus de 10 mètres sur nord Gascogne. Malgré des coefficients de marée en baisse (70 jeudi), ces valeurs seront toutefois largement suffisantes au regard de la surcote et de la houle prévue pour provoquer d’importants phénomènes de submersions marines au moment de la pleine mer.
➡️ À lire aussi :   Vortex polaire : quelles conséquences sur cet hiver ?

Au passage de la tempête Ciaran, de fortes pluies se produiront en Bretagne. Les cumuls de précipitations pourront atteindre 30 à 50 mm dans les terres entre mercredi soir et jeudi après-midi. Ces fortes pluies risquent d’entraîner des réactions de cours d’eau dont les niveaux sont déjà élevés actuellement, accroissant les risques de crues et d’inondations.

Avertissements de Météo-France pour les côtes de l’Atlantique et de la Manche

Météo-France a émis des avertissements concernant les phénomènes extrêmes attendus sur les côtes de l’Atlantique et de la Manche. Selon les prévisions, des conditions météorologiques dangereuses sont prévues dans ces régions, avec des vents violents, de fortes pluies et une houle importante. Les autorités locales ont été alertées et des mesures de sécurité ont été mises en place pour faire face à ces conditions potentiellement dangereuses. Il est conseillé aux habitants et aux visiteurs de rester vigilants et de suivre les consignes des autorités locales pour leur propre sécurité.

Impact de la tempête Ciaran sur les régions concernées

La tempête Ciaran, qui a touché les régions de l’ouest et du nord de la France, a particulièrement affecté les départements bretons placés en vigilance orange « vent ». Ces départements vont subir des rafales de vent violentes, atteignant parfois jusqu’à 170 km/h, qui pourraient provoquer des dégâts matériels importants tels que des chutes d’arbres, des coupures d’électricité et des perturbations dans les transports. Les autres départements placés en vigilance jaune seront également impactés, bien que dans une moindre mesure. Des vents forts et des pluies abondantes pourraient également entraîner des perturbations et nécessitent tout autant une vigilance accrue de la part des habitants.

➡️ À lire aussi :   Fera-t-il beau en France pendant les ponts de Mai ? Voici les prévisions

Dangers liés à la tempête Ciaran

La tempête Ciaran présente plusieurs dangers pour les régions concernées. Tout d’abord, les vents violents peuvent causer des dégâts matériels importants, tels que des toitures arrachées ou des arbres déracinés. De plus, les fortes vagues peuvent provoquer des inondations côtières, mettant en danger les habitations proches de la mer. Les risques d’inondations sont également accrus par les précipitations abondantes associées à la tempête. Pour assurer leur sécurité, il est recommandé aux habitants des régions touchées de rester à l’intérieur autant que possible, de sécuriser leu

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles