Sécurité routière et âge les séniors vont-ils être obligés de repasser le permis de conduire

Sécurité routière et âge : les séniors vont-ils être obligés de repasser le permis de conduire ?

On dit souvent que les séniors sont de bons conducteurs. C’est en partie vrai, car nos aînés sont plus prudents sur la route. Néanmoins, des accidents peuvent survenir même si c’est une personne âgée qui est au volant.

Les seniors doivent-ils repasser le permis de conduire ?

Des incidents catastrophiques sur la route, il y en a eu pas mal cette année. Dans certains cas isolés, ils ont été causés par un sénior. N’oublions pas qu’un conducteur de 76 ans avait renversé 12 personnes à Berck-sur-Mer le 22 avril 2023. Il s’agit d’un automobiliste en situation de handicap qui avait perdu le contrôle de son véhicule. L’incident a eu lieu lors d’un festival de cerfs-volants. L’une des victimes a été hospitalisée au CHU de Lille.

A l’évidence, cet incident a relancé le débat sur la conduite des séniors. En France, les personnes âgées ne sont pas soumises à un examen médical ni à un contrôle de la conduite. Les autres automobilistes pensent qu’elles devraient au moins repasser le permis de conduire.

En Irlande, tous les automobilistes de plus de 70 ans sont contraints de passer un test d’aptitude avec des contrôles de la vue, des réflexes et de l’ouïe. Idem aux Pays-Bas où les conducteurs de plus de 75 ans doivent effectuer ce contrôle tous les 5 ans. En Italie, c’est encore mieux. Là-bas, au-delà de 50 ans, les automobilistes doivent passer un examen médical tous les 10 ans. De 50 à 70 ans, ce contrôle s’impose tous les 5 ans, puis tous les 3 ans.

➡️ À lire aussi :   Vieillissement de la population française : comment les Français arrivent à vivre plus longtemps ?

Rappelons que la députée Virginie Duby-Muller (LR) avait déjà proposé une loi visant à imposer une visite médicale aux automobilistes de plus de 70 ans en 2018. Mais celle-ci a été rejetée par le Sénat.

Y a-t-il une limite d’âge pour passer le permis de conduire en France ?

En France, il n’existe aucune loi interdisant aux séniors de passer le permis de conduire. Il y a, certes, une condition d’âge minimum (18 ans et plus), mais la réglementation ne prévoit pas d’âge limite. Vous pouvez passer les épreuves même à l’âge de 90 ans.

A l’évidence, les capacités physiques et mentales des séniors ne sont pas comparables à celles des jeunes conducteurs. La vision baisse avec l’âge que ce soit pour les hommes que pour les femmes. En d’autres mots, certains peuvent rencontrer des difficultés à conduire augmentant ainsi les risques d’accidents.

Expérimentés et prudents, les séniors sont considérés comme de bons conducteurs. Ils peuvent obtenir un permis de conduire plus facilement, surtout s’ils sont en bonne santé. En cas d’incident ou d’infraction, ce dernier peut être retiré par les préfets, peu importe l’âge du conducteur. C’est une décision souvent incontestable suite à un contrôle médical réalisé par un médecin agréé.

En effet, le préfet passe au crible l’état physique du conducteur pour déterminer s’il est apte à conduire. Même les séniors n’échappent pas à sa vigilance. En cas de problèmes, la suspension du permis de conduire reste inéluctable.

➡️ À lire aussi :   Rolex, Jaeger-Lecoultre, Omega, ... quelle montre de luxe s'offrir après 60 ans ?

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles