Actualités des séniors

Révélation par le constructeur lui même : les véhicules électriques sont encore trop chers !

Révélation par le constructeur lui même les véhicules électriques sont encore trop chers !

Le secteur de l’automobile commence à se transformer à l’échelle. Désormais, les véhicules électriques y occupent une place grandissante.

Bien qu’ils ne soient pas appréciés par tous, ces derniers es multiplient à grande vitesse. Pour les clients de Toyota, ces technologies sont encore trop chères.

Des voitures électriques encore trop chères, selon Toyota

Malgré la rude concurrence, Toyota est toujours considéré comme le leader du secteur automobile à l’échelle internationale. En 2023, il avait construit 12,1 millions de véhicules. Il a ainsi décroché le titre du « premier constructeur mondial ». D’autant plus que son résultat annuel net a progressé de 83% : +28 milliards d’euros. Parmi les principaux rivaux de Toyota, citons notamment Tesla et BYD. Des groupes très puissants qui misent beaucoup sur les véhicules électriques.

Pour se démarquer, le constructeur automobile originaire du Japon adopte plutôt une approche multi-énergies. Le véhicule hybride reste au cœur de cette stratégie, surtout pour mieux accompagner la décarbonation dans le temps. Ainsi, Toyota pourra réduire de 25% les émissions de CO2 de leurs voitures. Par ailleurs, le constructeur investit dans la technologie de l’hydrogène en Europe et en Chine. Notons que la fin des ventes de voitures thermiques neuves est déjà prévue pour 2035.

La raison pour laquelle les constructeurs proposent de plus en plus de véhicules électriques à leur clientèle. C’est un marché en pleine expansion, surtout en Europe. Or, Toyota ne s’y positionne pas encore. Après avoir recueilli l’avis de ses fidèles clients, ce constructeur admet que les véhicules électriques sont encore trop chers.

➡️ À lire aussi :   Rénovation énergétique en 2024 : les clés pour obtenir l’aide MaPrimeRénov

D’après les observateurs, cette firme avait perdu sa part de marché entre 2022 et 2023, soit – 0,3 points. De son côté, Tesla projette de produire à terme 20 millions de voitures par an. Un objectif ambitieux, car cela représenterait 20% de la production automobile mondiale d’aujourd’hui. Notons que la Tesla Model Y est devenue la voiture la plus vendue à l’échelle mondiale. Elle a ainsi devancé la Toyota RAV4 et la Toyota Corolla.

Y a-t-il des voitures électriques plus abordables ?

En France et partout en Europe, les voitures électriques gagnent du terrain. Plus respectueux de l’environnement, ces dernières affichent néanmoins des prix élevés. Or, l’année dernière, 298 522 français avaient investi dans une voiture 100% électrique neuve. C’est ainsi que leur part de marché avait progressé de 17%, contre 13,3% en 2022. Visiblement, les ventes de véhicules électriques explosent.

Une hausse remarquable étroitement liée à l’aide gouvernementale afférente. Il s’agit en l’occurrence du bonus écologique. D’autant plus que ce dispositif est encore en vigueur cette année. De quoi démocratiser davantage l’achat de voitures électriques en 2024.

En moyenne, un véhicule 100% électrique neuf coûte 40 000 €. Un prix trop élevé dénoncé par les marques automobiles françaises. Elles militent pour que les tarifs ne dépassent pas les 25 000 €. Notons que certains modèles récents sont déjà accessibles à ces prix-là. Citons, par exemple, la Citroën ê-C3 avec une autonomie de 320 km. Elle coûte seulement 23 300 €.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.