Revalorisation des retraites

Revalorisation des retraites – Scandale, certains devront rembourser !

Les petites pensions ont finalement pu bénéficier d’une revalorisation le lundi 9 octobre 2023. Celle-ci ne concerne que les retraités qui ont effectué une carrière à temps plein au Smic. Il y a eu néanmoins un scandale, car certains d’entre eux devront rembourser cette hausse à cause d’une erreur.

Le lundi 9 octobre 2023, beaucoup de retraités ont bénéficié d’une hausse de leur pension de retraite

Le jour tant attendu est finalement arrivé pour les pour les petites pensions. Grâce à la nouvelle réforme des retraites, environ 700 000 retraités ont bénéficié d’une revalorisation maximale de 100 € le lundi 9 octobre dernier.

Rappelons que cette mesure a déjà été validée par le Parlement dans le cadre de la nouvelle réforme en vigueur depuis le 1er septembre. Elle concerne tous les nouveaux retraités ayant perçu de faibles pensions pendant leur carrière.

Environ 1,7 million de retraités sont concernés par cette revalorisation à terme. Il s’agit plus précisément des petites pensions ayant effectué une carrière complète à temps plein au Smic :

  • Salariés
  • Commerçants
  • Artisans
  • Agriculteurs

Les retraités bénéficiaires de cette revalorisation sont ceux ayant validé au moins 120 trimestres. Comprise entre 25 et 100 € par mois, elle vise à augmenter la retraite maximale à environ 1 200 € bruts par mois. Cela correspond à 85 % du Smic. Notons que le minimum de pension n’est pas indexé sur l’inflation, mais plutôt sur le Smic.

➡️ À lire aussi :   Retraite des enseignants : annonce d'une mise à jour favorable avant la nouvelle année

Certains retraités devront rembourser la revalorisation perçue le lundi dernier

Malheureusement, cette revalorisation des petites pensions s’accompagne d’un scandale. Il a été annoncé qu’une erreur est survenue lundi dernier. Et, à cause de cela, certains bénéficiaires devront rembourser la hausse.

En raison d’un trop-perçu, beaucoup de retraités ayant bénéficié d’une revalorisation le lundi 9 octobre dernier devront s’en acquitter. Il peut s’agir d’un remboursement total ou partiel, selon les cas. Durant l’été, un courrier a été envoyé aux bénéficiaires. Il précise qu’ils allaient jouir de la hausse des petites retraites prévue par la nouvelle réforme des retraites.

Après avoir constaté que leur retraite complète (de base et complémentaire) dépassait les 1 352,23 €, certains bénéficiaires ont signalé cette erreur à leur caisse de retraite. C’est le plafond pour bénéficier de la revalorisation annoncée.

Le nombre de personnes concernées par le remboursement n’a pas encore été calculé par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Tout ce qu’on sait c’est que 600 000 bénéficiaires ont déjà perçu leur revalorisation le lundi dernier. La Cnav assure que cette erreur ne concerne qu’une minorité. Pour préciser la marche à suivre, la caisse régionale de retraite va envoyer un courrier aux personnes concernées.

Pour ceux qui ont pris leur retraite, les revalorisations seront accordées au printemps 2024 avec un effet rétroactif au 1er septembre 2023. Les personnes qui sont déjà à la retraite avant cette date bénéficieront également d’une hausse durant l’automne 2024 (ou au printemps).

➡️ À lire aussi :   La retraite additionnelle de la fonction publique : des avantages considérables !
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles