Retraite

Revalorisation des retraites du privé : combien percevront les retraités à partir de janvier

Revalorisation des retraites du privé combien percevront les retraités à partir de janvier

Comme chaque année, les anciens travailleurs dans le secteur privé bénéficient d’une nouvelle hausse de leur pension suite à une première revalorisation au mois de novembre de l’année précédente. Quelles sont donc les modalités de cette hausse ?

Une nouvelle hausse pour la pension

Déjà en novembre dernier, la retraite des anciens salariés du privé a profité d’une revalorisation afin de s’aligner avec le niveau de l’inflation. Ce n’est pas fini, car depuis le 1er janvier 2024, leur pension bénéficie d’une nouvelle augmentation à l’échelle de 5,3 %. Certes, cette hausse de la pension est très bien accueillie par les séniors concernés.

Toutefois, celle-ci ne leur permet pas pour autant de gagner en pouvoir d’achat. Il s’agit tout simplement d’une mesure visant à aligner leur capacité financière par rapport à l’inflation afin qu’ils puissent subvenir à l’ensemble de leur besoin malgré la hausse du coût de la vie quotidienne.

Un taux légèrement plus élevé que prévu

En septembre 2023, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a laissé entendre une hausse de la pension à 5,2 % en 2024. Finalement, la revalorisation de la retraite de base qui inclut les ex-salariés du secteur privé s’établit à 5,3 %. Ce taux est maintenu pour appliquer le système de calcul de l’augmentation annuelle des pensions de base qui a lieu tous les 1er janvier, chaque année.

➡️ À lire aussi :   Montants des petites retraites : les augmentations que vous allez toucher dès le mois prochain

Pour déterminer la revalorisation, il faut tenir compte de l’évolution de la moyenne du prix à la consommation annuelle hors tabac. En suivant ce principe, le taux est finalement passé à 5,3 %. Ainsi, cette augmentation profitera également aux retraités de la fonction publique, aux indépendants de la SSI, aux professionnels libéraux du CNAVPL ainsi qu’à tous les régimes spéciaux comme la SNCF, la RATP, etc.

Les pensions du régime général et de la MSA sont versées à termes échus. Par conséquent, les ex-salariés du privé ne percevront cette augmentation qu’à partir du 9 février 2024. Pour les autres, la revalorisation s’applique dès le mois de janvier 2024.

La fin du malus Agirc-Arrco

C’est une très bonne nouvelle pour les salariés du privé. En effet, les partenaires sociaux ont décidé de mettre fin à l’application du principe de bonus/malus. Rappelons justement que cette mesure a été mise en place dans le but d’inciter les employés dans le privé à travailler plus longtemps. Cela dit, les salariés qui partent à la retraite dès lors qu’ils ont atteint l’âge du taux plein subissent un malus de 10 % sur leur pension pendant 3 ans.

Pour échapper à cette sanction, ils devaient rester à leur poste pendant une année supplémentaire. Évidemment, il était aussi possible de travailler davantage pour ceux qui le souhaitaient afin de percevoir des bonus. Ainsi, ces mesures ne sont plus valables pour les nouveaux retraités depuis le 1er décembre 2023. Un décalage du planning est prévu pour les salariés ayant cessé leur activité avant cette date. Pour ceux qui en bénéficient actuellement, le bonus est toutefois maintenu.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.