Revalorisation de la pension d'invalidité : la hausse prévue aura du retard

Revalorisation de la pension d’invalidité : la hausse prévue aura du retard !

Dans un contexte économique déjà difficile, les bénéficiaires de la pension d’invalidité font face à une nouvelle épreuve : le retard dans la répercussion de l’augmentation de leur pension. Cette situation, qui impacte directement leur pouvoir d’achat et leur qualité de vie, suscite de nombreuses interrogations et inquiétudes.

Cet article se propose d’éclairer ce sujet complexe et sensible, en apportant des éléments de compréhension sur les raisons de ce retard et ses conséquences pour les personnes concernées. Restez avec nous pour découvrir comment cette problématique affecte les bénéficiaires de la pension d’invalidité.

Report de la revalorisation des pensions d’invalidité : explications

Les bénéficiaires de la pension d’invalidité devront patienter quelques mois supplémentaires avant de percevoir l’augmentation prévue de 4,6%. Initialement attendue sur les versements du début mai, cette hausse a été reportée en raison d’un obstacle technique.

La Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) a annoncé que cette revalorisation ne sera effective qu’à partir de juillet ou août, avec un effet rétroactif au 1er avril. Cette situation rappelle celle de 2020 où les concernés avaient dû attendre six mois pour toucher l’augmentation également effective à partir d’avril.

Qui sont les bénéficiaires de la pension d’invalidité ?

La pension d’invalidité est destinée aux individus dont les capacités de travail et de gains ont été réduites d’au moins deux tiers (66%) suite à un accident ou une maladie non professionnelle.

➡️ À lire aussi :   Comment choisir sa mutuelle santé ?

Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), fin 2021, 827 000 personnes étaient bénéficiaires d’une pension d’invalidité de droit direct dans l’un des régimes de base interrogés. Parmi elles, 97 000 étaient de nouveaux bénéficiaires en 2021. La revalorisation de cette pension dépend des revenus et de la catégorie d’invalidité du bénéficiaire.

Calcul et montants moyens de la pension de revalorisation

Le calcul du montant d’une pension de revalorisation est basé sur les revenus et la catégorie d’invalidité du bénéficiaire. Il existe trois catégories d’invalidité, avec des montants qui varient en fonction. En moyenne, une personne invalide capable d’exercer une activité rémunérée peut percevoir environ 550 euros par mois, tandis que les plus dépendants peuvent recevoir jusqu’à 1 880 euros.

Par ailleurs, à partir du 1er avril, plusieurs minimas sociaux et prestations ont été augmentés de 4,6%. Parmi eux figurent le RSA, les bourses étudiantes, l’Aspa (minimum vieillesse), l’AER-R (allocation équivalent retraite de remplacement) ou encore l’AAH (allocation aux adultes handicapés).

Ces augmentations visent à améliorer le pouvoir d’achat des bénéficiaires et à mieux prendre en compte les besoins financiers des personnes en situation de précarité. Cependant, malgré ces ajustements, de nombreux bénéficiaires de ces prestations restent confrontés à des difficultés financières, soulignant ainsi la nécessité d’une attention continue aux questions de lutte contre la pauvreté et d’inclusion sociale.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles