Retraite l'écart de pension entre fonctionnaires

Retraite : l’écart de pension entre fonctionnaires et autres retraités dévoilé

Saviez vous que les fonctionnaires touchent une pension plus élevée par rapport aux autres retraités ? Justement, c’est ce que nous allons découvrir dans cette rubrique !

Zoom sur le montant de la pension brute versé aux fonctionnaires chaque mois

Il existe différents types de fonctionnaires en France. Plus précisément, les agents publics peuvent être classés en 3 catégories bien distinctes :

  • Les agents de la fonction publique de l’Etat. Il y en a 2,5 millions, répartis dans les administrations centrales et les services décentralisés.
  • Les agents de la fonction publique territoriale. Il y en a près de 1,9 millions qui travaillent activement dans les régions.
  • Les agents de la fonction publique hospitalière. Il y en a 1,2 millions qui intègrent le personnel médical et le personnel d’assistance médicale partout en France.

Ainsi, le montant de la pension mensuelle diffère pour chaque fonctionnaire. Depuis 2022, les fonctionnaires de l’Etat touchent 2 070 € brut/mois (2 639 € en 2020), contre 1 263 € (2 019 en 2020) pour les fonctionnaires territoriaux, et 1 480 € (2 464 € en 2020) pour les fonctionnaires hospitaliers.

A titre de comparaison, le montant moyen de la retraite versée mensuellement par la CNAV en 2022 s’établissait à 800 € (avant prélèvements sociaux et IR).

N’oublions pas que les agents des fonctions publiques hospitalières et territoriales peuvent :

  • Travailler en parallèle dans le privé
  • Exercer une activité professionnelle libérale
  • Cotiser à d’autres régimes de retraite
➡️ À lire aussi :   Qui finance les pensions de retraite en France ?

Ils sont ainsi devenus polypensionnés, dans le sens propre du terme. Sans oublier la pension de réversion qui vient compléter la pension des retraités veufs (ou veuves).

Pourquoi la pension des fonctionnaires est plus importante ?

Le régime de retraite de la fonction publique est considéré comme spécial et non-aligné. En raison, chaque employeur établit le montant de la pension brute des agents publics respectifs. Différents critères sont retenus comme le salaire ainsi que la longévité de la carrière.

A l’évidence, les employés de la fonction publique de l’Etat bénéficient d’une rémunération plus avantageuse. Ils travaillent pendant 36 ans et 8 mois, contre 29 ans et 7 mois pour les agents des fonctions territoriales et hospitalières.

La rémunération plus élevée des fonctionnaires s’explique également par l’indice pour la liquidation des pensions. Il correspond tout simplement au niveau de rémunération au cours de la dernière activité professionnelle exercée par le retraité. En principe, la pension d’un agent public progresse automatiquement en cas de revalorisation de cet indice. Son salaire augmente moyennant une cotisation plus conséquente.

En 2022, l’indice a été revalorisé de 3,5 % à cause du ralentissement et du gel des pensions l’année dernière. C’est ainsi que les pensions des retraités de la fonction publique ont progressé à 18 %. Evidemment, les grands gagnants de cette revalorisation sont les nouveaux retraités de la fonction publique. Ils avaient perçus une pension moyenne de 1 898 € en 2022.

➡️ À lire aussi :   Retraite des enseignants : une bonne nouvelle pour les professeurs, mais à quel prix ?

Les pensions de retraite des fonctionnaires ont progressé plus rapidement par rapport à l’inflation entre 2000 et 2022, selon le projet de loi de finance pour 2024. Les agents de la fonction publique territoriale ont bénéficié d’une pension moyenne en hausse de 38,3 % : 1 263 €, contre 913 € auparavant.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles