retraite aide

Retraite : Avez-vous pensé à déclarer vos trimestres de travaux d’utilité collective TUC ?

Vous avez consacré une partie de votre vie à des travaux d’utilité collective (TUC) et vous vous demandez comment cela va se traduire dans le calcul de votre retraite ? Vous êtes au bon endroit. Cet article a pour but de vous éclairer sur la manière de déclarer vos trimestres de TUC pour votre retraite. Mais attention, la procédure n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air. Des subtilités existent et elles peuvent faire toute la différence.

Les travaux d’utilité collective (TUC) et les contrats aidés : une nouvelle opportunité pour votre retraite

Les travaux d’utilité collective (TUC) ainsi que divers types de contrats aidés, réalisés durant les années 1980, représentent désormais une opportunité inédite pour augmenter vos droits à la retraite.

En effet, ces activités peuvent vous permettre d’acquérir jusqu’à quatre trimestres supplémentaires pour votre retraite. Ces dispositifs, qui concernent près de 2,85 millions de Français, sont pris en compte depuis l’application de la réforme des retraites le 1er septembre 2023. Chaque période de 50 jours de stage donne droit à un trimestre, dans la limite de quatre trimestres au maximum.

Cependant, il est nécessaire de déclarer ces stages pour qu’ils soient comptabilisés. Pour faciliter cette démarche, l’Assurance retraite a mis en place un nouveau service en ligne intitulé « Déclarer mes stages et Travaux d’utilité collective (TUC) ». Ce service permet de déclarer facilement ces périodes d’activité.

➡️ À lire aussi :   Augmentation en vue des services d'aide à domicile en 2024 ?

Qui peut bénéficier de cette mesure et comment déclarer ces périodes de stage ?

Cette nouvelle mesure concerne les assurés du régime général âgés d’au moins 55 ans ayant effectué des travaux d’utilité collective (TUC) entre 1984 et 1990, ou ayant participé à divers types de stages ou programmes durant les années 1977 à 1992. Ces derniers incluent le stage pratique en entreprise du plan Barre, le stage Jeunes volontaires, le stage d’initiation à la vie professionnelle et le programme d’insertion locale (PIL).

Pour déclarer ces périodes de stage, il suffit de se connecter à son espace personnel sur le site de l’Assurance retraite. Une fois connecté, l’assuré doit sélectionner le service « Déclarer mes stages et Travaux d’utilité collective (TUC) », puis procéder à la déclaration en indiquant les dates de début et de fin de la période de stage.

Si disponibles, les justificatifs nécessaires doivent être joints à la déclaration. Un e-mail de confirmation sera envoyé une fois que la demande aura été vérifiée par un conseiller. Il est important de noter que la déclaration peut être sauvegardée et finalisée ultérieurement, dans un délai de 30 jours. Cette flexibilité permet aux assurés de rassembler tous les documents nécessaires sans pression de temps.

➡️ À lire aussi :   Combien d’épargne de côté faut-il avoir pour vivre sa retraite décemment en France

Les justificatifs nécessaires et la possibilité de déclaration par courrier

Pour valider votre déclaration, il est nécessaire de fournir des documents attestant de la nature, la durée et la période de votre stage ou de vos travaux d’utilité collective (TUC). Ces justificatifs peuvent prendre diverses formes, comme le contrat de travail, les bulletins de salaire, ou encore une attestation du centre de formation professionnelle ou de la Direction départementale du travail et de l’emploi (DDTE).

Si vous ne disposez pas de ces documents, ne vous inquiétez pas : vous pouvez toujours soumettre votre déclaration. En outre, si vous n’êtes pas à l’aise avec la procédure en ligne, sachez qu’il est également possible de déclarer vos TUC et stages professionnels effectués avant 2015 par voie postale. Pour ce faire, vous devrez remplir un formulaire spécifique, qui sera prochainement disponible sur le site de l’Assurance retraite. Une fois complété, ce formulaire devra être envoyé à votre caisse régionale. Cette alternative offre une solution pratique pour ceux qui préfèrent les démarches traditionnelles aux procédures numériques.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles