Retraite à l’étranger : où investir, Espagne ou Portugal ?

Prendre sa retraite à l’étranger est un rêve pour beaucoup, et l’Espagne ainsi que le Portugal figurent parmi les destinations les plus prisées. Ces deux pays offrent des avantages uniques en termes de qualité de vie, climat agréable et coût de la vie abordable.

Mais comment choisir entre ces deux joyaux de la péninsule ibérique ? Cet article explore les meilleures options pour investir dans une retraite sereine et enrichissante en Espagne ou au Portugal. Découvrez les atouts de chaque destination et faites un choix éclairé pour profiter pleinement de cette nouvelle étape de vie.

Avantages fiscaux et coût de la vie en Espagne et au Portugal

Les retraités européens envisagent souvent l’Espagne ou le Portugal pour leur douceur de vivre. Cependant, les avantages fiscaux varient entre ces deux destinations. En Espagne, les taux d’imposition sur les pensions peuvent atteindre 24%, tandis que le Portugal propose un régime fiscal attractif avec une imposition forfaitaire de 10% pour les nouveaux résidents non habituels.

De plus, certaines pensions peuvent être totalement exemptées d’impôts au Portugal. Concernant le coût de la vie, le logement est généralement moins cher au Portugal qu’en Espagne. Les dépenses alimentaires et les soins de santé sont également plus abordables au Portugal, bien que les loisirs soient comparables dans les deux pays.

➡️ À lire aussi :   Les erreurs à éviter pour obtenir une retraite à taux plein

Qualité de vie et climat en Espagne et au Portugal

Pour les retraités, l’Espagne et le Portugal offrent une qualité de vie exceptionnelle. Les infrastructures sont modernes avec des réseaux de transport efficaces et des services de santé de haute qualité. La sécurité est généralement bonne dans les deux pays, bien que certaines régions urbaines puissent être plus sujettes à la petite criminalité.

Côté activités, l’Espagne se distingue par sa riche offre culturelle avec ses musées, festivals et traditions locales, tandis que le Portugal séduit par son patrimoine historique et ses événements musicaux. En termes de climat, l’Espagne bénéficie d’un ensoleillement annuel supérieur avec des températures moyennes variant entre 15°C et 30°C selon les régions. Le Portugal, quant à lui, propose un climat plus tempéré avec des étés chauds mais moins extrêmes.

Processus d’installation et intégration culturelle

S’installer en tant que retraité au Portugal ou en Espagne nécessite de suivre plusieurs démarches administratives. En Espagne, il est essentiel d’obtenir un visa de résidence non lucrative pour les séjours prolongés, suivi d’une demande de résidence permanente après cinq ans. Au Portugal, le visa D7 est recommandé pour les retraités, permettant une résidence temporaire renouvelable avant l’obtention de la résidence permanente.

➡️ À lire aussi :   Revalorisation 2024 : Qui sont les bénéficiaires français de l'Agirc Arrco ?

L’inscription à la sécurité sociale est obligatoire dans les deux pays pour accéder aux services de santé publics. Côté intégration culturelle, la barrière linguistique peut être un défi majeur, bien que des cours de langue soient souvent disponibles. Les coutumes locales et les opportunités de socialisation varient, mais les communautés d’expatriés offrent un soutien précieux.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles