Retraite 327 000 séniors bénéficient d’une hausse de pension cette année, êtes-vous concerné 

Retraite : 327 000 séniors bénéficient d’une hausse de pension cette année, êtes-vous concerné ?

Ce fait est souvent méconnu de la plupart des français, mais il est possible de voir augmenter la pension après le départ. D’ailleurs, des milliers de personnes ont pu en profiter l’année dernière, un chiffre qui est en constante évolution.

Montant de la retraite : possibilité d’évolution

Chaque année, les pensions bénéficient d’une revalorisation pour mieux s’aligner avec le niveau de l’inflation. Cette mesure vise à protéger le pouvoir d’achat des séniors malgré la baisse des revenus qu’ils subissent après la sortie du monde professionnel. Par contre, il ne s’agit pas de la seule augmentation pour les bénéficiaires. En effet, suite à la liquidation de la pension, son montant peut encore évoluer et des milliers de retraités ont pu en bénéficier.

Justement, la Cour des comptes a publié un rapport le vendredi 17 mai dernier. Selon son contenu, il y a eu près de 327 000 séniors qui ont profité de la révision de leur pension durant l’exercice de 2023. En comparaison avec l’année précédente, c’est-à-dire en 2022, ces chiffres ont connu une hausse de près de 19 %. Ce sont des salariés du privé qui font partie du régime général de la sécurité sociale. Il s’agit donc d’une modification rétroactive à partir de la date de jouissance.

➡️ À lire aussi :   Hausse de 100 euros en septembre sur les retraites : Êtes-vous éligible ?

En effet, de nombreuses erreurs liées au calcul de la retraite ont été identifiées par l’Outil retraite, un dispositif dont se servent les personnels qui exercent dans le domaine de la retraite de la sécurité sociale. Évidemment, ces faits ont entraîné environ une révision sur 7 du droit personnel des séniors qui aboutit à l’évolution du montant de la pension.

Demande de contestation adressée à la Caisse de retraite

En principe, une fois que le calcul de la retraite est effectué, son montant est maintenu définitivement. Par contre, il existe une exception avec la possibilité de contestation de la décision de la Caisse. Cela signifie que tous ceux qui considèrent qu’il y a eu des erreurs sur la somme de leur pension ont le droit de saisir la CRA ou commission de recours amiable.

Toutefois, cette action doit être effectuée dans un délai maximal de 2 mois à partir de l’annonce de la décision de la Caisse. Afin de mettre les chances de son côté, il faut bien suivre les démarches requises. Justement, la CFDT ou Confédération française démocratique du travail a fait savoir que la révision n’affecte pas les bases de calcul de la retraite, du moment que le délai annoncé est écoulé sauf si le demandeur présente de nouveaux éléments, notamment les bulletins de paie qui ont des conséquences soit sur le salaire annuel médian soit la durée d’assurance.

➡️ À lire aussi :   Quel est le meilleur moment pour demander son départ à la retraite ?

Cependant, il faut préciser que la Commission peut rejeter la requête du retraité. De plus, la décision de cet organisme ne satisfait pas forcément ce dernier. Dans les deux cas, il est aussi possible de solliciter le Pôle social du tribunal judiciaire dont dépend le sénior. Sinon, il peut également saisir le médiateur du régime de retraite auquel le demandeur est affilié.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles