Consommation & Vie quotidienne

Rénovation énergétique : ces aides que vous ne devez pas oublier de demander en 2024 !

Rénovation énergétique ces aides que vous ne devez pas oublier de demander en 2024 !

La rénovation énergétique est au cœur des préoccupations actuelles. En 2024, de nouvelles mesures seront mises en place pour encourager les particuliers à opter pour des solutions plus écologiques et économiques.

Parmi ces aides, MaPrimeRenov’ se distingue par son accessibilité et sa générosité. Destinée à financer l’installation d’une pompe à chaleur, cette prime peut couvrir une part importante du coût total. Cependant, comment faire pour la réclamer ? Quelles sont les autres aides disponibles ? Cet article vous guide pas à pas dans vos démarches pour bénéficier de ces soutiens financiers lors de votre projet de rénovation énergétique.

Les enjeux de la rénovation énergétique en France

La France, avec ses 7 millions de « passoires thermiques« , est confrontée à un défi majeur : accélérer la transition énergétique de son parc immobilier. L’objectif du gouvernement est ambitieux : réaliser au moins 200 000 rénovations d’envergure en 2024 et atteindre une rénovation globale de 95% du parc immobilier d’ici 2050.

Cette transformation massive implique une amélioration d’au moins deux classes énergétiques pour chaque logement rénové. De plus, à partir du 1er janvier 2025, la location des logements classés « G » sera interdite, accentuant ainsi l’urgence de ces travaux.

MaPrimeRénov’ et autres aides pour la rénovation énergétique

Le dispositif MaPrimeRénov’ offre des subventions pouvant couvrir jusqu’à 90% du coût total des travaux de rénovation énergétique, selon les revenus. Pour les projets impliquant au moins deux postes de travaux éligibles, l’assistance de MonAccompagnateurRenov’ est encouragée.

➡️ À lire aussi :   Cheminée ou poêle : lequel chauffe le mieux ? Lequel est le plus économique ?

Par ailleurs, le « Plan Thermostat » propose des aides pour l’installation de thermostats à partir de janvier 2024. Les pompes à chaleur bénéficient également d’aides financières accrues. Enfin, l’éco-PTZ, un prêt aidé pour financer les travaux de rénovation énergétique, peut être combiné avec MaPrimeRénov’.

Les nouvelles règles pour les propriétaires de maisons classées F et G

A partir du 1er juillet 2024, les propriétaires de logements classés F et G devront se conformer à de nouvelles règles. Ils ne pourront plus bénéficier de la rénovation par geste unique et seront orientés vers une rénovation d’ampleur. Cette mesure vise à accélérer l’amélioration de la performance énergétique des logements.

Les aides financières seront également revues : les travaux d’isolation simple ou le remplacement d’une chaudière ancienne seront moins soutenus. L’accompagnement par un expert de MonAccompagnateurRenov’ sera favorisé pour aider ces ménages dans leur projet de rénovation globale.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.