Immobilier

Rénovation d’un bien locatif : découvrez ses avantages fiscaux

Rénovation d’un bien locatif découvrez ses avantages fiscaux

Pour de nombreux investisseurs français, l’immobilier locatif représente un attrait particulier. Toutefois, la fiscalité sur les revenus fonciers peut être un obstacle majeur. L’une des solutions à adopter, c’est de procéder à la rénovation du bien.

Des travaux déduits des revenus fonciers

En général, la rénovation d’un logement locatif permet de profiter d’une baisse de ses impositions. Cette option est donc à conseiller à tous les propriétaires d’un immobilier locatif.

Afin de bénéficier de cet avantage fiscal, le bien en question devrait être mis en location sans mobiliers. Quant aux loyers, ils devront être taxés dans la catégorie des ressources foncières. Aussi, il sera nécessaire de choisir le régime réel de taxation.

Cela dit, la plupart des coûts destinés à améliorer, à réparer et à entretenir le bien sont déductibles des revenus. Parmi les interventions concernées, il y a les travaux pour remettre en état ou embellir le logement dans le but de trouver des locataires.

Ceci peut donc inclure la peinture, le changement de système de chauffage, la rénovation de la plomberie ou de l’installation électrique, la pose d’un nouveau sol, etc.

Sont également déductibles les travaux réalisés dans les parties communes d’une copropriété. Par contre, d’autres interventions ne sont pas concernées par ces avantages fiscaux, à savoir les travaux à la charge des locataires ou ceux qui nécessitent une importante modification de la structure du bâtiment, notamment l’agrandissement d’un bien immobilier.

➡️ À lire aussi :   Quelle fiscalité pour vos revenus après la retraite ? Quelques astuces en cas d’imposition

Les différents dispositifs pour réduire les impositions

Actuellement, il y a plusieurs dispositifs qui permettent de bénéficier de certains avantages fiscaux pour les propriétaires qui décident d’engager des travaux de rénovation dans des biens locatifs.

Le déficit foncier pour une location nue :

Ce régime réel d’imposition permet de profiter d’une déduction des charges des revenus locatifs durant 10 ans. Celui-ci concerne également les travaux de rénovation et il est cumulable avec d’autres systèmes de réduction fiscale.

La loi Malraux

Cet avantage fiscal est destiné à tous ceux qui décident d’investir dans un bien à rénover qui se trouve soit dans une zone sauvegardée soit dans un ancien quartier historique. Les bénéficiaires peuvent alors profiter d’une baisse d’impôt jusqu’à 30 % de la somme investie avec un plafond à 400 000 euros.

La loi Denormandie

Ce dispositif permet de bénéficier de réductions d’impôts pour les personnes souhaitant investir dans des logements anciens à rénover qui sont situés dans les zones tendues.

Loc’Avantages : permet de profiter d’avantages fiscaux pour les bailleurs

Il s’agit d’un dispositif assez récent qui est entré en vigueur en 2022. Celui-ci permet aux propriétaires (neuf ou ancien) de diminuer leur imposition tout en profitant de subvention pour la réalisation des travaux de rénovation.

➡️ À lire aussi :   Les avantages des SCPI

L’objectif principal de ce dispositif, c’est d’encourager les bailleurs à pratiquer les loyers modérés. De cette manière, les ménages ayant de faibles revenus peuvent trouver aisément des logements. Ceci dit, l’avantage fiscal est beaucoup plus attractif pour les propriétaires qui établissent un loyer dont le montant est inférieur au tarif pratiqué sur le marché.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.