Réduisez vos impôts avec ces stratégies d’investissement avérées

Réduisez vos impôts avec ces stratégies d’investissement avérées

Les impôts font partie des principales dépenses des foyers français. La campagne des déclarations fiscales a déjà démarré il y a plusieurs jours. Découvrez dans cet article les différentes stratégies d’investissements avérées pour réduire considérablement vos impôts. Focus !

Les dispositifs disponibles pour l’investissement immobilier

Investir dans la pierre est une valeur refuge. Pour bénéficier d’une réduction d’impôt, vous avez le choix entre plusieurs dispositifs :

  • Pinel+ : permet de profiter d’une réduction de 9%, 12% et 14%. Néanmoins, il faudra s’aligner à de nombreuses contraintes énergétiques. Certains investisseurs se placent toujours sous le statut du Pinel classique dans le cadre d’un investissement dans le neuf. Il est toutefois impératif de vérifier l’attractivité locative du secteur avant de se lancer ;
  • Le dispositif Denormandie offre quasiment les mêmes avantages fiscaux que le Pinel+. Il est dédié pour l’achat d’un bien ancien qui nécessite des travaux de réhabilitation dont le coût minimum est de 25% du prix global.
  • Déficit foncier : est destiné principalement aux contribuables les plus imposés.

La défiscalisation avec le dispositif de Malraux et Monuments historiques

Malraux et Monuments historiques proposent une réduction allant jusqu’à 30% de la valeur des travaux de réhabilitation, avec une possibilité de répartition sur 4 ans. Pour les très gros contribuables, le dispositif MH peut devenir un meilleur allié.

➡️ À lire aussi :   Fiscalité inventive : les 4 stratégies d'économie d'impôts désormais sous le coup de contrôles

Pour une baisse d’impôt, il faudra intégrer le coût des travaux dans le calcul. En revanche, vous devez respecter l’obligation de location pendant un délai de 3 ans. Aussi, pensez à vous renseigner sur les travaux déductibles.

Comprendre la Sofica

Si vous placez votre argent dans une Société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, le taux de réduction d’impôt peut aller jusqu’à 48% du montant de votre investissement, dans un seuil de 18 000 euros. Pour cela, vous êtes tenu de souscrire des parts au sein de la Sofica.

Ensuite, notez que les fonds placés sont bloqués pendant une durée de 5 ans au minimum. Le risque reste toutefois assez important puisque vous ne pouvez pas savoir à l’avance si les œuvres artistiques financées connaîtront un succès ou non. Vous devez vous attendre à perdre le gain fiscal dont vous avez bénéficié à l’entrée.

Le Plan épargne retraite

Le PER a connu une ascension depuis quelque temps, avec plus de 9 millions de titulaires et un encours allant jusqu’à 95 milliards d’euros. L’argent placé sera immobilisé jusqu’à votre départ à la retraite. Les versements volontaires réalisés dans votre outil d’épargne peuvent être déduits de l’impôt sur le revenu.

Cet avantage fiscal est inférieur ou égal à 10% des revenus professionnels des salariés de l’année précédente, avec une limite de 35 194 euros contre 85 780 euros pour la profession libérale ou indépendante.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles