aide senior

Qui peut bénéficier jusqu’à 2.000 euros de l’APA ? (Allocation Personnalisée d’Autonomie)

Dans le dédale des aides sociales, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) se distingue par son rôle crucial dans le soutien aux personnes âgées en perte d’autonomie. Mais qui peut réellement prétendre à cette aide ? Quels sont les critères d’éligibilité et comment en faire la demande ? Autant de questions qui méritent des réponses claires et précises.

Les conditions d’éligibilité

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est une aide financière destinée aux personnes âgées en situation de dépendance.
Pour être éligible à cette allocation, trois critères doivent être remplis :

  1. Tout d’abord, le bénéficiaire doit avoir au moins 60 ans.
  2. Ensuite, il doit être en perte d’autonomie, un état qui est évalué par un professionnel de santé à l’aide de la grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources). Cette grille classe les individus en six catégories, allant du GIR 1 pour les personnes très dépendantes, au GIR 6 pour les plus autonomes. Seules les personnes classées dans les groupes GIR 1 à GIR 4 peuvent prétendre à l’APA.
  3. Enfin, le demandeur doit résider de manière stable et régulière en France, que ce soit à son domicile, chez un accueillant familial ou dans une résidence spécialisée comme un EHPAD. Dans ce dernier cas, l’APA peut contribuer au paiement d’une partie du tarif dépendance de l’établissement.
➡️ À lire aussi :   Seniors : comment faire face à la canicule annoncée cet été ?

Le calcul et le plafonnement de l’APA

L’APA est calculée en tenant compte des revenus du bénéficiaire ainsi que de son niveau de dépendance, évalué selon la grille AGGIR. Bien que l’attribution de cette aide ne soit pas conditionnée par les ressources financières du demandeur, ces dernières sont prises en compte lors du calcul du montant de l’aide.

En fonction du niveau de dépendance, qui est classé de GIR 1 à GIR 4, le montant maximum de l’APA varie :

  • Pour une personne classée en GIR 1, c’est-à-dire très dépendante, l’APA peut atteindre jusqu’à 1 914,04 euros par mois.
  • Pour un individu en GIR 2, le montant maximal est de 1 547,93 euros.
  • Les personnes classées en GIR 3 peuvent recevoir jusqu’à 1 118,61 euros.
  • Tandis que celles en GIR 4 peuvent obtenir jusqu’à 746,54 euros par mois.

Il est important de noter que ces montants représentent les plafonds de l’aide et que le montant effectivement versé peut être inférieur, en fonction des ressources du bénéficiaire.

L’utilisation de l’APA et ses restrictions

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est principalement destinée à financer les dépenses nécessaires pour permettre à une personne en situation de dépendance de rester à domicile. Elle peut être utilisée pour embaucher une aide à domicile, que ce soit directement ou par le biais d’un contrat avec une structure spécialisée, pour aider à accomplir les tâches essentielles de la vie quotidienne comme les repas, les courses, la toilette et le ménage. Cependant, si la personne réside dans un établissement spécialisé, l’APA peut également servir à couvrir une partie du tarif dépendance de l’établissement.

➡️ À lire aussi :   1 sénior sur 2 ne pratique quasi aucun sport en France, est-ce normal ?

Il est important de noter que l‘APA ne peut pas être cumulée avec certaines autres prestations, comme l’allocation simple d’aide sociale pour les personnes âgées (ASPA), les aides des caisses de retraite, la prestation de compensation du handicap, la majoration pour aide constante d’une tierce personne et la prestation complémentaire pour recours à tierce personne. De plus, même si l’APA est totalement exonérée d’impôt, il se peut que son montant ne suffise pas à couvrir tous les frais. Dans ce cas, une participation financière peut être demandée au bénéficiaire. Toutefois, cette somme restante à charge peut bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% des dépenses annuelles.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles