Actualités des séniors

Quelles sont les meilleures alternatives à l’EHPAD pour les personnes âgées ?

Quelles sont les meilleures alternatives à l’EHPAD pour les personnes âgées 

Certes, les EHPAD sont spécialement conçus pour accueillir les séniors dans les meilleures conditions. Par contre, certains d’entre eux refusent tout simplement de passer leur vie dans ces établissements. Heureusement, il existe plusieurs solutions qui peuvent être envisagées avec leur famille.

Le maintien à domicile

Beaucoup de séniors optent pour cette solution qui peut leur permettre de rester chez eux. Ceux-ci préfèrent vieillir dans un environnement familier. De cette manière, ils peuvent garder leurs repères et leurs habitudes aussi longtemps que possible.

En moyenne, la perte d’autonomie survient à partir de 83 ans. Ainsi, il faut prévoir la mise en place d’un accompagnement pour le quotidien. Ceci inclut l’aide à la toilette, le ménage, la préparation du repas, etc. Évidemment, ces services représentent un coût non négligeable. Heureusement, il est possible de compter sur des subventions comme :

  • Aide ménagère
  • Allocation personnalisée à l’autonomie
  • Portage de repas

Il est tout à fait possible de vieillir chez soi, toutefois il faut veiller à la sécurité des séniors. Compte tenu de leur âge avancé, l’un des premiers risques, c’est la chute. Ainsi, il y a des aménagements qui s’imposent, notamment l’ajout de points d’appui, l’optimisation de la circulation dans la maison, l’organisation de la cuisine, etc.

➡️ À lire aussi :   Les Français se classent dans le top 3 en Europe pour l’espérance de vie en bonne santé

L’habitat partagé accompagné

Le principe de ce système est très simple, il s’agit d’une colocation pour les séniors. Ce type de logement est conçu pour accueillir entre 7 à 8 individus. Chacun d’entre eux possède sa propre chambre avec des toilettes et une douche. Les résidents bénéficient également d’un espace commun comprenant le salon, la salle à manger et la cuisine afin qu’ils puissent se retrouver.

Chacun est libre d’organiser son emploi du temps. Par contre, tout le monde a l’obligation de partager le déjeuner et le dîner. Aussi, les locataires doivent participer à la vie du logement. Il y a des habitats partagés accompagnés qui sont destinés aux séniors souffrant de troubles cognitifs, notamment l’Alzheimer. De plus, les résidents en perte d’autonomie peuvent compter sur l’aide des auxiliaires de vie qui s’occupent de toutes les tâches comme la toilette, le ménage, les linges, etc.

La résidence sénior

Le principe de cette solution, c’est d’attribuer un appartement individuel pour chaque sénior qui aura le statut de locataire. L’établissement propose des services divers comme le ménage, la coiffure, la restauration, la blanchisserie, etc. Chaque résident est aussi libre de décorer les lieux selon ses goûts et préférences. Cependant, cette solution n’est malheureusement pas accessible à tout le monde puisqu’il faut prévoir le loyer et le coût des charges.

➡️ À lire aussi :   Déguisé en médecin, cet escroc volait les bijoux des personnes âgées dans les hôpitaux

La résidence autonomie

Cette forme d’établissement est beaucoup plus accessible puisqu’elle est sous la gestion du secteur public ou du secteur privé non lucratif. Le principe est quasiment le même que la résidence sénior, par contre il s’agit d’un parc assez ancien.

L’habitat inclusif

Cette formule est adaptée aux personnes âgées et à ceux qui sont en situation de handicap qui désirent vivre sous le même toit avec d’autres séniors. Ainsi, chaque résident dispose de son propre appartement. Il existe aussi des espaces de vie communs. Tous les habitants se mettent d’accord pour contacter un professionnel qui sera présent la nuit. Évidemment, les occupants se partagent les charges.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.