Assurance / Mutuelle

Quelle mutuelle choisir pour couvrir les dépassements d’honoraires de spécialistes ?

Quelle mutuelle choisir pour couvrir les dépassements d'honoraires de spécialistes

Les médecins ont, selon leur secteur, la possibilité d’opter pour les dépassements d’honoraires. Si la sécurité sociale ne les rembourse pas, certaines mutuelles, elles, les prennent en charge. Alors, laquelle choisir ?

Dépassements d’honoraires de spécialistes : comprendre le fonctionnement

Pour chaque professionnel de santé, une grille de tarifs appelée aussi tarif de convention est établie par la Sécurité sociale. L’application des dépassements honoraires varie en fonction du secteur où les médecins exercent.

Secteur 1 : nécessite l’application du tarif conventionnel. Les médecins ont toutefois la possibilité de facturer les dépassements honoraires pour certains cas, comme un appel d’urgence. Le taux de remboursement s’élève à 70% du montant des actes médicaux et de la consultation. Le reste, soit 30%, est à la charge de l’assuré, et par conséquent, remboursé par la mutuelle santé.

Secteur 2 : offre l’autorisation aux médecins de pratiquer des tarifs libres, sans pour autant aller au-delà de deux fois le tarif conventionnel de la Sécurité sociale. Dans ce cas, ce sera les patients qui s’acquittent de la totalité et d’une partie des honoraires.

Secteur 3 : concerne les professionnels dont les honoraires ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Dans tous les cas, peu importe le secteur auquel le spécialiste est conventionné, il est tenu de renseigner son patient sur le dépassement d’honoraires appliqué pour éviter les mauvaises surprises et les conflits.

➡️ À lire aussi :   Assurance décès et assurance obsèques, est-ce vraiment utile d'y souscrire ?

Conseils pratiques pour bien choisir sa mutuelle

Les montants des remboursements des honoraires de spécialistes varient d’une mutuelle à l’autre. Si la mutuelle prévoit un taux de remboursement au-delà des 100%, cela signifie que vous bénéficiez d’un remboursement d’une partie ou de l’entièreté du reste à charge.

Il est important de rappeler qu’un remboursement n’a lieu que si la consultation est mentionnée dans les parcours de soins. Autrement, le taux de prise en charge sera réduit à 30%. Ensuite, comme indiqué précédemment, la mutuelle santé rembourse uniquement 30% du tarif non conventionné par la Sécurité sociale.

Par conséquent, vous ne profitez d’un remboursement que si le taux de la mutuelle est au-delà des 100%. Néanmoins, plus la base du remboursement est conséquente, soit à 200 %, plus la prise en charge d’un dépassement d’honoraires est élevée ou plus précisément 2 fois la base de la Sécurité sociale.

Pour les mutuelles dites responsables, en revanche, les dépassements de plus de 125% du tarif de la Sécurité sociale ne sont pas remboursés. Cette mesure a été prise afin d’assurer l’accès des soins pour tous, mais également de réduire au maximum les dépassements d’honoraires excessifs.

Avant de souscrire une mutuelle, pensez toujours à vous informer sur les dépassements d’honoraires couverts. Aussi, référez-vous sur les différentes offres proposées et misez sur celles qui correspondent le plus à vos besoins.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.