SCPI est-ce un bon placement pour la succession

Quel est le placement immobilier préféré des retraités français ?

Les retraités français sont de plus en plus nombreux à investir dans l’immobilier pour compléter leurs revenus et préparer leur avenir financier. Parmi les différentes options de placement disponibles, certains dispositifs semblent particulièrement appréciés comme la location immobilière ou les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Voici les bonnes raisons pour les seniors de se tourner vers ce marché.

L’immobilier locatif, toujours une solution privilégiée

L’immobilier locatif est un choix populaire pour les retraités français à la recherche d’un placement sûr et rentable. C’est en effet un mode de placement plutôt simple à aborder et qui possède de nombreux avantages. Les propriétaires ont notamment la possibilité de percevoir des loyers réguliers.

Ce type d’actif possède aussi la particularité de protéger contre l’inflation tout en permettant la création d’un patrimoine durable. Les seniors apprécient également souvent l’investissement dans l’immobilier locatif, car cela leur offre un complément de revenus non négligeable pour compléter la pension.

Cependant, il est important de noter que l’investissement immobilier locatif peut être complexe et nécessite une gestion rigoureuse et le probable accompagnement d’un professionnel.

Les SCPI, une alternative intéressante

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont aussi devenues un choix populaire pour les retraités français souhaitant investir dans l’immobilier locatif sans les contraintes de gestion. Il s’agit des sociétés d’investissement qui acquièrent et gèrent des biens immobiliers à fort potentiel (souvent à usage professionnel et commercial) pour le compte de leurs actionnaires qui détiennent ainsi des parts du parc.

➡️ À lire aussi :   Investir dans l’immobilier via l’assurance-vie : SCPI, SCI, foncières cotées - Quels sont les meilleurs choix ?

Les investisseurs dans les SCPI peuvent ainsi percevoir des loyers réguliers sans réellement acquérir un immeuble spécifique. Ce type d’actif offre également une bonne diversification de portefeuille et un accès à des biens qui seraient souvent inaccessibles pour un épargnant individuel. Une opportunité de se faire de revenus passifs sans effort pour les seniors.

 

Comment choisir son placement immobilier

Néanmoins, avant de se lancer, les retraités doivent d’abord définir clairement leurs objectifs, notamment en matière de rentabilité et de risque à prendre.

Ensuite, il est important de prendre en compte le budget disponible pour investir. En outre, les épargnants doivent également se poser la question de la gestion des biens immobiliers, s’ils souhaitent gérer eux-mêmes ou confier cette tâche à des professionnels.

Enfin, il faudra prendre en compte la période de détention souhaitée et la liquidité du placement, c’est-à-dire la facilité de sortir de l’investissement en cas de besoin et les options de transmission une fois le propriétaire décédé.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles