Quel est le montant de l’assurance auto dans votre situation 

Quel est le montant de l’assurance auto dans votre situation ?

L’assurance auto est un indispensable pour tous les automobilistes qui souhaitent prendre la route en toute légalité. Pour ceux qui veulent y souscrire, ils disposent d’un large choix de contrats offrant des couvertures variées en fonction de leur situation.

Évidemment, des cotisations mensuelles sont à verser pour pouvoir se faire indemniser en cas de sinistre. Souvent, il n’y a pas de montant préalablement fixé à prévoir. Les assureurs effectuent d’abord une étude de dossier afin de déterminer ce que le client devra payer mensuellement. Voici les informations utiles à ce sujet.

Des primes différentes selon les clients

Ainsi, les experts en assurance prennent en compte des critères plus ou moins conventionnels pour déterminer le montant des primes liées à un contrat. L’évaluation du profil de l’adhérent commence par des informations basiques comme son âge, son adresse, le type de véhicule ou encore sa profession. D’autres éléments comme la situation familiale ou les sinistres déjà déclarés auparavant auront aussi leur importance.

Le but est de déterminer le niveau de risque que représente un conducteur. Ainsi, si ce dernier semble manqué d’expérience et se déplace souvent au niveau de routes plus ou moins dangereuses, le montant de la prime sera plus élevé. Par ailleurs, les jeunes conducteurs ou ceux qui ont récemment eu leur permis s’exposent aussi à des surprimes.

➡️ À lire aussi :   Hausse des assurances pour les résidences secondaires, voici la raison donnée

Personnalisation des contrats par les assureurs

Ainsi, pour avoir un contrat plus avantageux en termes de coût, il est conseillé de prendre un véhicule pas très puissant, de ne pas avoir eu d’accident auparavant et d’avoir de l’expérience dans la conduite.

Néanmoins, les prix d’une assurance auto peuvent aussi très vite grimper en fonction des garanties choisies. Une couverture basique inclut généralement la responsabilité civile du souscripteur.

Mais en se tournant vers une formule multirisque, les indemnisations sont plus larges. Ainsi, les dégâts ou blessures subies par l’automobiliste, mais également ses passagers, sa voiture ou toute autre victime du sinistre feront l’objet de compensations financières. Le vol ou encore le vandalisme sont aussi concernés.

Les malus pour les accidents provoqués

Tout accident expose normalement les automobilistes assurés à un malus. Il s’agit d’une majoration qui est faite sur la prime initiale qui tend à croître en fonction du nombre de sinistres provoqué sur la route.

Il est possible de s’en exempter à seule condition qu’un tiers accepte de prendre l’entière responsabilité de l’accident. Un élément qui fera alors augmenter encore plus sa facture, d’où la nécessité de toujours faire attention au volant.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles