Paiement-en-europe

Que devez-vous prévoir pour effectuer vos dépenses en Europe ?

En France, il est interdit de réaliser un paiement en espèce de plus de 1000 € sauf en étant domicilié fiscalement à l’étranger (15 000 € dans ce cas). Les traditions ainsi que les pratiques sont assez différentes d’un pays européen à un autre. Il est ainsi nécessaire de bien se renseigner à ce sujet avant de voyager. Habituellement, trois choix sont à privilégier : en liquide toujours, par carte bancaire ou par virement.

Le paiement par espèce

Une fois hors des frontières de l’Hexagone, il va falloir faire attention à chaque opération de paiement, car les consommateurs ne seront pas à l’abri de quelques surprises. Peu importe le mode de règlement adopté, des frais peuvent être facturés en étant en dehors de son pays d’origine, même en restant dans le territoire de l’Union européenne.

Ainsi, les experts recommandent de ne pas compter à 100 % sur un paiement par CB ou carte de crédit. Il est aussi préférable d’avoir du liquide sur soi pour le taxi par exemple ou les premières dépensent à l’arrivée. Un petit montant est à prévoir pour limiter les préjudices en cas de vol. Des retraits peuvent être effectués sur place au niveau des DAB, mais attention aux frais. L’espèce est toujours indispensable surtout que certains commerces sont susceptibles de ne pas posséder de TPE.

➡️ À lire aussi :   Pourquoi les séniors se méfient du paiement sans contact par carte bleue ?

Le paiement par carte bancaire

Le paiement via une carte bancaire s’est largement vulgarisé en Europe. C’est à la fois une façon sûre et pratique de faire ses dépenses durant ses voyages. De plus en plus de restaurants, de magasins, etc. acceptent et privilégient même l’utilisation de ce mode de règlement.

Cependant, les consommateurs ont intérêt à bien se renseigner auprès de leur banque, surtout sur les plafonds qui peuvent s’appliquer. Cela varie selon les forfaits ou les formules choisies. En tout cas, un relèvement temporaire peut être demandé surtout si c’est un séjour durant lequel les achats peuvent être nombreux.

La méthode du virement

Pour ceux qui n’apprécient pas vraiment de manipuler de la liquidité, la carte bancaire est une bonne alternative. Néanmoins, il ne sera pas possible d’user du paiement électronique dans certaines situations. C’est souvent le cas en ce qui concerne les transactions entre particuliers par exemple. Les virements sont alors à envisager.

Pour les pays de la zone euro, les tarifs sont extrêmement attractifs et le délai est, en général, de trois jours. Une commission de change est à prévoir pour des destinations utilisant une autre devise.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles