Allumer le chauffage

Quand faut-il allumer son chauffage ? Voici les dates recommandées

Il existe des moments opportuns pour allumer son chauffage. En changeant certaines habitudes (mauvaises), on peut alléger davantage sa facture de chauffage. Il n’y a rien de bien sorcier à tout cela. Voici nos conseils !

Quel est le moment propice pour allumer son chauffage ? Quelles sont les dates à retenir ?

Les températures sont plus ou moins clémentes en octobre. Il y a néanmoins quelques astuces permettant de faire des économies sur sa facture de chauffage. Des chutes de température extérieures doivent être compensées en allumant son chauffage. Il est donc préférable d’allumer son radiateur dès que la température extérieure baisse à environ 15°C. C’est fort probable aux alentours des mois d’octobre et de novembre.

D’autres paramètres peuvent modifier la donne comme la région de résidence. Il arrive souvent que la température intérieure descend à 18 ou 19°C notamment à partir de fin octobre. Le cas échéant, mieux vaut allumer le chauffage avant d’avoir froid.

N’oublions pas que les prix de l’énergie ont beaucoup flambé en France et partout en Europe (20 % en 2022). C’est pourquoi il est impératif d’utiliser son chauffage de façon économique.

Les français ont tendance à chauffer leurs maisons tardivement dans la saison. Or, les problèmes respiratoires (l’asthme, par exemple) peuvent s’aggraver en cas de chutes de températures sur des périodes prolongées. Elles favorisent l’humidité ainsi que les risques de moisissures.

➡️ À lire aussi :   Une aide de 100€ au carburant va être débloquée : faites-vous parti des bénéficiaires ?

A l’évidence, des déperditions caloriques au sein de votre habitation ne sont pas sans conséquence. D’où la nécessité d’isoler complètement les endroits susceptibles (murs, toitures, combles, etc.). Des travaux de rénovation énergétique permettent d’améliorer le confort de vie tout en allégeant sa facture de chauffage.

Du 15 octobre au 15 avril, de nombreux de ménages allument leur chauffage surtout en France métropolitaine. Or, les températures (extérieures) diffèrent beaucoup d’une région à l’autre. Certaines personnes sont plus sensibles aux changements de températures que d’autres.

D’autres réflexes à adopter pour économiser davantage et améliorer le confort !

L’utilisation d’un système de chauffage efficace et économique est vivement recommandée. Néanmoins, il n’est pas forcément nécessaire d’allumer son chauffage le soir, voire toute la nuit en octobre. C’est une perte d’argent.

Il serait plus judicieux d’éteindre son chauffage pendant la nuit si la température ambiante oscille entre 16 et 18°C. Pour optimiser son chauffage et alléger sa facture, il est recommandé de régler le thermostat aux alentours de 19°C. En gardant cette température dans toutes les pièces de la maison, le confort y sera agrémenté.

Une bonne répartition de la température s’impose pour un chauffage optimal. Il est préférable de chauffer davantage certaines pièces comme la chambre à coucher ou bien le salon. C’est tout à fait normal, car on y passe beaucoup de temps.

➡️ À lire aussi :   Le chèque énergie arrive pour 5,6 millions de foyers : ne ratez pas les dates !

Dans la salle de bain, la température idéale se situe entre 22 et 24°C. Il faudra donc régler son chauffage en fonction de ce paramètre. C’est un bon réflexe à adopter pour profiter d’un meilleur confort.

Pour des raisons sanitaires et de confort, il est préférable de maintenir une température supérieure ou égale à 18°C quand on est éveillé, et 16°C pendant le sommeil.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles