Juridique

Faut-il mettre une personne âgée sous assistance et protection juridique ?

mettre une personne âgée sous assistance et protection juridique

La protection juridique au senior est une forme de mesure de protection destinée aux personnes âgées qui ont perdu une partie ou la totalité de leur capacité physique ou morale. Cette incapacité pourrait entraîner une nuisance à l’intérêt du sujet. Cette protection juridique au senior concerne donc les retraités qui ont tous ses droits mais ne peuvent pas en jouir. C’est une forme d’assurance par rapport aux éventuels abus de faiblesse à quoi le senior pourrait être confronté dans la gestion de ses biens.

Une personne sous protection juridique est alors dépendante, partiellement ou totalement, pour ses prises de décisions. Une personne responsable, appelée curateur ou tuteur, prend en charge de toutes les décisions qui concernent l’individu vulnérable et ses biens. Le tuteur ou curateur peut être un membre de la famille du retraité, ses enfants ou une personne tierce. Toutefois, le juge des tutelles veille à la bonne exécution de toutes actions concernant ce cas de protection.

Qu’est ce une protection juridique ?

La protection juridique au senior est une action à entreprendre, suivant la loi, afin de veiller à la protection des intérêts des individus qui ont perdu en partie ou en totalité leur autonomie physique ou morale. Elle est appliquée à ces personnes vulnérables qu’elles soient en institution ou à leur domicile.

➡️ À lire aussi :   Tutelle, curatelle, mesure de sauvegarde : comment lancer la procédure ?

Qu’est ce une protection juridique

Pour le cas des seniors, plus particulièrement, à un certain âge ils sont jugés ne plus être capable d’assumer seul leurs décisions et leur proche procède à la protection juridique au senior pour agir dans l’intérêt de ces retraités. Une fois sous cette procédure légale, le concerné se doit de demander la permission à sa personne responsable pour toute action qu’il souhaite entreprendre.

Qui est concerné ?

Pour des raisons de détérioration des capacités mentales, dûment constatée par un médecin habilité, ou encore d’une altération par rapport à l’état physique, une personne a le droit de bénéficier une protection juridique. Pour le cas de l’incapacité corporelle, un individu est sujet à ce type de protection si son état physique l’empêche d’exprimer sa volonté.

D’une manière générale, cet appui concerne la personne en elle-même et / ou ses biens et patrimoines. Cependant, le 1er janvier 2009, cette loi a eu une réforme et les personnes qui ont des difficultés sociales ou économiques par la suite d’un certain antécédent prodigue sont dispensées de la protection juridique.

Faut-il souscrire ?

Des questions se posent par rapport à la nécessité de souscrire à une protection juridique au senior. Pour le cas des seniors, il est bien plus que nécessaire de faire appel à cette forme d’appui. En effet, plus l’âge avance moins on a la capacité de juger objectivement un cas, une décision.

➡️ À lire aussi :   Qu'est-ce que le mandat de protection future ?

Certains démarcheurs, commerciaux profitent de cet état d’âme pour persuader une personne retraitée à s’engager, à acheter un produit ou un service qui ne leur est pas bénéfique. C’est un cas classique, triste mais fréquemment rencontré dans la vie quotidienne. Pour éviter cet abus, la protection juridique au senior a été mise en place, dans l’intérêt total de la personne vulnérable.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.