Consommation & Vie quotidienne

Prix du tabac : une nouvelle augmentation dès janvier 2024

Prix du tabac : une nouvelle augmentation dès janvier 2024

Cette décision fait partie des mesures mises en place pour lutter efficacement contre le tabagisme en France. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour les fumeurs qui ont déjà fait face à plusieurs augmentations du prix du paquet de cigarettes ces dernières années. Alors qu’en est-il de cette hausse prévue en 2024 ?

Une hausse de prix imminente

En France, le tabac est la première cause de mortalité évitable. Il entraîne jusqu’à 75 000 décès par an. Ainsi, l’exécutif met en œuvre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre ce phénomène qui ne cesse pourtant de prendre de l’ampleur dans le pays. En effet, le trafic de cigarettes en contrebandes a connu un engouement sans précédent. Rien qu’en 2022, les organismes rattachés ont saisi jusqu’à 650 tonnes de tabac.

Dès le premier janvier 2024, le prix des paquets de cigarettes subira ainsi une nouvelle augmentation.

Celle-ci a été calculée selon l’évolution de l’inflation. D’après les estimations de la Confédération des buralistes, cette hausse devrait se situer entre 40 à 50 centimes. De leur côté, les industriels risquent d’alourdir davantage la facture.

En effet, il faut savoir qu’une augmentation des prélèvements pour le financement des mégots jetés dans les espaces publics est aussi prévue. Évidemment, ceci impacte directement sur les marges pratiquées par les buralistes. Par conséquent, les fumeurs devront payer plus cher les paquets de cigarettes.

➡️ À lire aussi :   Il peut être plus intéressant de louer plutôt qu’acheter, mais pour quelles raisons ?

Les autres mesures à adopter

Il existe également d’autres dispositifs qui accompagnent cette hausse du prix du tabac. C’est le cas pour l’interdiction de la commercialisation des produits de vapotage jetables ou puffs qui sont pourtant très prisés chez les jeunes.

Cette mesure se fera donc par le biais d’une proposition de loi. Ce n’est pas tout, car l’exécutif prévoit également la généralisation des espaces sans tabac dans la plupart des lieux publics comme les forêts, les parcs, etc.

Afin de limiter davantage l’attractivité du tabac, le système du « paquet neutre » devrait être adopté prochainement.

Cette mesure devrait concerner tous les produits de vapotage et de tabac qui ne porteront plus de logo.

Une hausse progressive

Le programme national de la lutte contre le tabagisme a pour objectif d’instaurer une génération sans tabac vers 2032. Évidemment, il faudra adopter différentes mesures pour y parvenir. Parmi les dispositifs prévus par l’exécutif, il y a le renforcement de la fiscalité. Il s’agit en quelques mots d’augmenter la taxe.

Ce n’est pas tout, car des mesures devraient être prises afin d’empêcher le passage vers le tabagisme, plus particulièrement pour les jeunes. Aussi, le gouvernement prévoit de mettre en place des systèmes d’accompagnement des fumeurs jusqu’à ce qu’ils arrêtent complètement.

➡️ À lire aussi :   Fiabilité du DPE : Quelle influence sur la mise en location des biens ?

Parmi les dispositifs les plus importants, il y a également l’augmentation du prix. Actuellement, certaines marques proposent le paquet de 20 cigarettes à 11 euros. Face aux mesures qui seront prises, ce tarif pourrait atteindre 12 euros en 2025, puis 13 euros en 2026.


L’ensemble de ces dispositifs devrait faire baisser le tabagisme. Cependant, certains sont plutôt pessimistes concernant l’aboutissement de ces mesures. En effet, malgré la flambée du prix du paquet, la consommation du tabac semble se stabiliser dans le pays.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.