Prime de pouvoir d’achat exceptionnelle

Prime de pouvoir d’achat exceptionnelle d’octobre : Comment en bénéficier ?

L’Etat continue à soutenir les ménages français en cette période de crise. Parmi les principales aides octroyées actuellement figure notamment la prime de pouvoir d’achat. Les bénéficiaires peuvent en profiter dès le mois d’octobre. Quels sont les critères d’attribution retenus ?

Êtes-vous éligibles à la prime de pouvoir d’achat exceptionnelle d’octobre 2023 ?

Pour mémoire, le lancement du « prime pouvoir d’achat exceptionnelle » a été initié le 12 juin 2023, à l’occasion de la conférence salariale. C’est le ministre de la transformation et de la fonction publique, Stanislas Guerini, qui a annoncé cette bonne nouvelle. Le but étant de sauver le pouvoir d’achat des français dans un contexte inflationniste.

Versée dès le mois d’octobre, cette prime exceptionnelle s’adresse particulièrement aux agents publics. Elle a été instaurée pour compléter les mesures générales de revalorisation des rémunérations datant du 1er juillet 2023. En détail, elles visent à :

  • Relever la valeur du point d’indice de la fonction publique de +1.5 %.
  • Relever jusqu’à 9 points l’indice pour les débuts de grille des agents de catégories C et B.
  • Rembourser 75 % des frais de transport domicile-travail depuis septembre 2023.
  • Revaloriser la prise en charge des frais de mission –repas et hôtel) à hauteur de 10 % à 30 %.
  • Reconduire la GIPA (garantie individuelle du pouvoir d’achat) en 2023.
➡️ À lire aussi :   Ces aides sociales qui devront être remboursées au fisc après votre décès !

En 2024, ces mesures générales vont être mises à jour. Les agents publics éligibles pourront bénéficier de +5 points d’indice majoré, soit près de 25 € bruts par mois. En prime, +10 % du montant forfaitaire d’indemnisation des jours de CET.

Quel sera le montant de votre prime de pouvoir d’achat ?

Si vous êtes agent de la fonction publique de l’Etat et de la fonction publique hospitalière, vous pouvez bénéficier de cette prime exceptionnelle. Idem pour les militaires. D’autres critères d’attribution sont retenus :

  • Être recruté ou nommé par un employeur public à une date d’effet antérieure au 1er janvier 2023.
  • Être employé et rémunéré par un employeur public au 30 juin 2023.
  • Se justifier d’une rémunération brute inférieure ou égale à 39 000 € au titre de la période courant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023 (3 250 € bruts mensuels en moyenne).

En ce qui concerne le montant du « prime pouvoir d’achat exceptionnelle », il oscille entre 800 € et 300 €. Le décret prévoit, en effet, un barème comportant 7 tranches qui correspondent à une somme comprise dans cette fourchette.

Voici un petit tableau récapitulatif des montants de cette prime exceptionnelle :

Rémunération brute perçue au titre de la période courant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023
Montant de la prime
≤ 23 700 €
800 €
> 23 700 € et ≤ 27 300 €
700 €
> 27 300 € et ≤ 29 160 €
600 €
> 29 160 € et ≤ 30 840 €
500 €
> 30 840 € et ≤ 32 280 €
400 €
> 32 280 € et ≤ 33 600 €
350 €
> 33 600 € et ≤ 39 000 €
300 €
➡️ À lire aussi :   Votre Chèque Énergie 2024 : c’est maintenant qu’il faut le demander

Notons que le montant de cette prime est fixé librement par chaque collectivité pour les agents de la fonction publique territoriale. Le versement peut se faire en une seule fois ou par plusieurs fractions avant le 30 juin 2024.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles