Prime d’activité majorée un soutien renforcé pour les femmes enceintes, jusqu’à 1800 euros !

Prime d’activité majorée : un soutien renforcé pour les femmes enceintes, jusqu’à 1800 euros !

Les parents isolés peuvent bénéficier de la prime d’activité majorée qui leur permet de couvrir les besoins quotidiens. Il s’agit d’une aide complémentaire qui s’ajoute aux ressources d’une personne en activité qui a au moins un enfant à charge et qui perçoit une faible rémunération.

Tout savoir sur la prime d’activité majorée et les conditions d’éligibilité

Il s’agit d’une aide financière destinée aux personnes ayant une activité professionnelle, mais dont le revenu est très faible. Une majoration s’ajoute donc à la somme initiale pour soutenir les bénéficiaires qui incluent les femmes enceintes.

Les individus qui peuvent prétendre à cette subvention doivent avoir au moins un enfant à charge. Aussi, elles ne vivent pas en couple et encore moins en communauté. Pour les personnes concernées, il est possible de faire une simulation en ligne pour savoir si elles sont éligibles ou non à ce dispositif.

Plusieurs conditions doivent être respectées pour les femmes enceintes qui désirent bénéficier de cette prime d’activité majorée. Ainsi, il faut être :

  • Âgé d’au moins 18 ans
  • Résidant en France
  • De nationalité française ou d’un autre pays de l’Union européenne incluant la Suisse
  • Bénéficier des revenus professionnels
  • Concernant les personnes d’autres nationalités : il faut être résident sur le territoire depuis au moins 5 ans et présent en France au moins pendant 9 mois de l’année.
➡️ À lire aussi :   Devriez-vous déléguer la gestion de votre assurance vie ? Nous faisons le point !

De plus, la femme enceinte doit avoir réalisé la déclaration de grossesse et les examens prénataux. Elle peut être dans différentes situations, notamment célibataire, séparée, veuve ou divorcée. Aussi, celle-ci ne devrait pas partager ses ressources et ses charges avec un compagnon.

Le montant de la prime d’activité majorée pour isolement

Ce montant dépend principalement de la somme forfaitaire perçue par le bénéficiaire pour la prime d’activité. Rappelons que cette dernière est calculée en fonction des revenus et de la composition du ménage.

En cas de situation d’isolement, il y a un pourcentage qui s’applique selon le nombre d’enfants à charge, c’est-à-dire :

  • Pour un enfant à naître ou à charge, c’est 128,412 % ;
  • Il faut compter ensuite 42 804 % par enfant supplémentaire ;
  • Pour une femme enceinte et isolée, la prime est de 764,37 euros ;
  • Lorsque celle-ci à un enfant à charge, le montant s’élève à 1 019,17 euros contre 1 273,96 euros pour 2 enfants, etc.

En outre, le versement de la majoration sur la prime d’activité est valable pendant 12 mois. En revanche, il est possible de l’étendre jusqu’à ce que l’enfant à charge ait 3 ans.

Les démarches pour percevoir la prime d’activité majorée pour isolement

Si vous êtes bénéficiaire de la prime d’activité et que vous êtes à présent en situation d’isolement, alors la demande doit être réalisée en ligne. Il suffit d’aller sur votre compte CAF et d’effectuer les démarches requises.

➡️ À lire aussi :   Découvrez pourquoi l'assurance vie est l'un des placements préférés des seniors

Sinon, il est aussi possible de vous rendre directement dans une agence. Dans tous les cas, il faut prévoir les déclarations de grossesse, de naissance, de séparation, de prise en charge d’un enfant ou de veuvage.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles