Préparer sa retraite l’importance d’ajuster le prélèvement à la source l’année précédente

Préparer sa retraite : l’importance d’ajuster le prélèvement à la source l’année précédente

La retraite est synonyme de baisse de ressources. Par ailleurs, durant l’année du départ, les séniors doivent encore payer l’impôt sur leur revenu de l’année précédente. Évidemment, ceci aura des impacts sur leur capacité financière. Heureusement, il est possible d’y remédier, mais comment ?

Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Étant instauré depuis le 1er janvier 2019, ce dispositif a éliminé l’écart entre la perception des revenus et le paiement de l’imposition. Ceci entraîne la taxation de la pension, dans le cas contraire, le montant est retenu directement sur celui qui est placé sur le compte courant.

Cela dit, la somme versée à la banque est nette d’impôt sur le revenu. Ce prélèvement à la source concerne toutes les ressources des régimes de base et complémentaires, tout comme les caisses de retraite à savoir Agirc-Arrco, sécurité sociale des indépendants, MSA, RATP, etc.

À titre de rappel, ces établissements s’occupent de la collecte et du reversement des montants. Cela dit, le fisc leur transmet le taux applicable avant de payer la somme correspondante.

Celui-ci s’applique sur le montant net imposable, mais non pas sur le montant brut.

Ajustement du taux de prélèvement quand il y a une importante variation des revenus

Dès la retraite, les revenus mensuels sont réduits. S’il n’y a aucune démarche entreprise, les séniors s’acquittent de leur impôt qui correspond aux derniers salaires l’année avant l’année de départ.

➡️ À lire aussi :   Déclaration d'impôt sur le revenu : faites-vous aider!

Ceci entraîne un surcoût qui n’est pas facile à gérer. Cela dit, l’année qui précède la rentrée est celle où les revenus des séniors sont plus conséquents puisqu’ils perçoivent entre autres le solde de tout compte, le reliquat des congés payés ainsi que l’indemnité de départ.

Par ailleurs, ces montants sont soumis à l’impôt sur le revenu, entraînant une hausse du taux de prélèvement à la source. Toutefois, il est possible d’inverser la tendance.

En cas de changement de situation ou de revenu, l’ajustement de ce fameux taux est primordial pour éviter de faire des avances au fisc ou un rattrapage d’impôts.

Les étapes à suivre

Pour bien préparer sa retraite, les travailleurs doivent donc agir avant même leur départ. En effet, de nombreux séniors se retrouvent souvent avec des problèmes financiers importants dès leur départ, car leur ressource est soumise à l’impôt sur leur revenu pendant qu’ils exerçaient encore leur profession.

La dernière année avant la retraite est donc cruciale pour entreprendre une action concrète. Ici, l’objectif est de réduire le taux de prélèvement à la source, pour ce faire il faut suivre ces étapes :

  • Se connecter à son espace personnel sur le site oimpots.gouv.fr
  • Cliquer sur « actualiser mon taux de prélèvement à la source »
  • Préciser les prévisions relatives aux ressources et les charges de l’année en cours
➡️ À lire aussi :   Ne manquez pas ce courrier crucial pour les retraités Agirc-Arrco concernant l'avis d'impôt

Le fisc utilise l’ensemble de ces renseignements afin d’effectuer un nouveau calcul du taux de prélèvement. Ensuite, il s’occupe de la transmission de cette information à la caisse qui prend en charge le versement de la pension.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles