Préparer sa retraite – Comment procéder concrètement

Préparer sa retraite – procéder avec les différents produits d’épargne

Que votre retraite approche à grands pas ou que vous soyez encore à des décennies de la prendre, il est possible que vous ne passiez pas assez de temps à réfléchir à ce qui se passera lorsque vous cesserez de travailler ou à comment préparer la retraite.

Malheureusement, de nombreuses personnes, à défaut de planification, ne sont pas en mesure de prendre leur retraite lorsqu’elles le voudraient en raison de leur situation financière. Et pourtant, en la préparant soigneusement, on  peut éviter cette situation difficile.

Planifier et préparer la retraite votre retraite vous permettra de décider quand et comment vous partirez mais également de bénéficier de certains avantages fiscaux via divers fonds de placements. Même si vous ne comptez pas prendre votre retraite au cours des prochaines années, vous pouvez quand même commencer à vous préparer petit à petit.  Il est important de se donner les meilleures chances pour un avenir heureux et sûr !

Pour ce faire, il existe plusieurs produits de placements qui permettent de se constituer un capital au-delà de son régime obligatoire. C’est ce que nous allons voir à travers cet article.

Le livret d’épargne pour une épargne retraite flexible

Un livret d’épargne est un support que l’on peut ouvrir auprès d’une institution financière et qui permet de déposer ou de retirer de l’argent. Au fur ou à mesure où on laisse les fonds dans le support, ils vont produire une rémunération à taux réglementé par l’Etat ou établi par la banque qui commercialise le livret en question. On distingue ainsi deux types de livrets : Les livrets réglementés et les livrets non réglementes (super livrets).

➡️ À lire aussi :   Nouvelles dispositions dans le cadre de la réforme des retraites : À quoi s'attendre en Avril ?

Livret A

Pour la petite histoire, avant l’année 2009, le livret A  n’était commercialisé que par la Poste et la caisse d’épargne. Grace à  la commission européenne, ce compte d’épargne a été proposé dans toutes les institutions bancaires de France.

Livret A

En raison de sa fiscalité avantageuse, il figure aujourd’hui parmi les comptes d’épargne le plus populaire chez les ménages français. En effet, les intérêts qu’il produit sont exonérés d’impôt sur le revenu ainsi que de prélèvements sociaux. Son taux de rémunération actuel est de 0.75% avec un plafond maximum de dépôt de 22.950 €. Le livret A peut être souscrit par toute personne physique vivant en France sans restriction d’âge.

LDD

Le Livret de Développement Durable ou LDD est un support d’épargne tout comme le livret A, règlementé par l’Etat. Son nom est très évocateur car il reflète exactement le but du placement quand bien même une partie du capital placé est destiné pour le développement des affaires.

Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Le LDD ne peut être ouvert que par les personnes physiques majeures résidant fiscalement en France. Contrairement au Livret A, un ménage ne peut détenir que deux comptes LDD (un compte pour chaque conjoint). Il est actuellement plafonné à 12.000 € avec un taux d’intérêt fixé à 0,75 %.

Jouissant d’une fiscalité avantageuse, les intérêts issus du compte LDD sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvement sociaux.

CEL/PEL

Le Compte Epargne Logement et le Plan d’Epargne Logement sont les deux supports d’épargnes logements réglementés par les pouvoirs publics. Si ils ont  tous deux leur spécificité, ils permettent chacun de se constituer des fonds rémunérés et d’obtenir un prêt pour l’acquisition d’un bien immobilier.

➡️ À lire aussi :   Avez-vous le droit de cumuler emploi et retraite avec la nouvelle réforme ?

Les CEL/PEL sont accessibles à tous sans restriction d’âge. Si un individu peut détenir un CEL et un PEL en même temps, il est toutefois impossible de posséder plus d’un compte.

Plafonnée à 15 300 €, le CEL  à un taux de rémunération de 0.50% et doit contenir un solde minimal de 300 €. Tandis que le PEL selon sa date d’ouverture est rémunéré à différent taux (1% pour les plans ouverts à partir du 01er Août 2016) et est plafonné à 61 200 €.

Livret jeune

C’est le plan d’épargne instauré pour les jeunes de 12 à 25 ans et  qui  leur permet de déposer jusqu’à 1600 €.

Le livret jeune permet également à son titulaire de détenir une carte de retrait afin qu’il puisse accéder à tout moment à ses fonds.
Les banques qui le commercialisent sont libres de fixer elles même le taux de rémunération. Toutefois, on remarque que le taux actuel tourne aux alentours de 1,75%.

Ouvrir un livret bancaire

Le livret bancaire appelé également super livret est un support d’épargne qui permet tout comme sur un livret réglementé de déposer un capital sur un compte et de bénéficier d’une rémunération. Mais à l’inverse de celui-ci où le taux de rémunération est fixé par l’Etat, c’est l’institution bancaire qui le propose qui définit le taux.

Livret bancaire

Ainsi pour attirer leur clientèle à ouvrir un compte livret, les banques proposent un taux attractif, supérieur aux livrets réglementés.

Cependant, en termes de fiscalité, les intérêts générés sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles