Peut-on partir à la retraite avant l’âge légal en 2023

Peut-on partir à la retraite avant l’âge légal en 2023 ?

Peut-on partir à la retraite avant l’âge légal ? Cette question suscite l’intérêt de nombreux seniors souhaitant anticiper leur départ et profiter plus tôt d’une retraite bien méritée. Il est néanmoins possible d’exposer les différentes possibilités de partir plus tôt, avec les conditions à remplir et les démarches à entreprendre pour y parvenir. Attention ainsi de prendre en compte les situations spécifiques qui permettent un départ anticipé.

Les possibilités de départ anticipé

Le départ anticipé à la retraite dont l’âge légal est actuellement fixé à 64 ans pour les personnes nées au-delà de 1968, est envisageable dans certaines situations spécifiques. Premièrement, il existe la retraite anticipée pour carrière longue, qui permet aux assurés ayant commencé à travailler tôt et justifiant d’une durée de cotisation suffisante de partir avant l’âge légal.

Deuxièmement, les personnes en situation de handicap peuvent également bénéficier d’un départ anticipé, sous réserve de conditions particulières. Enfin, dans certains métiers exposant à des risques professionnels ou à des conditions de travail pénibles, la retraite anticipée peut être accordée.

Quelles sont les principales conditions à remplir ?

Pour prétendre à un départ anticipé à la retraite, il faut évidemment se retrouver dans l’une des situations susmentionnées, mais il est, en même temps, essentiel de remplir certaines conditions. Dans le cas de la retraite anticipée pour carrière longue, il faut justifier d’une durée minimale de cotisation, qui varie en fonction de l’année de naissance.

➡️ À lire aussi :   Pension de réversion : ce qui change pour l’ensemble des couples sans exception

De plus, les trimestres cotisés avant l’âge de 20 ans peuvent être pris en compte. Pour la retraite anticipée liée à un handicap, il est nécessaire de présenter un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %. Enfin, pour les métiers exposant à des risques professionnels, il faut démontrer une exposition prolongée à ces risques, comme le contact avec des substances chimiques dangereuses, l’exposition permanente au bruit, à des températures extrêmes, etc.

Les démarches à entreprendre

Pour bénéficier d’un départ anticipé à la retraite, il est important de suivre certaines démarches administratives. Il convient de contacter sa caisse de retraite pour obtenir les formulaires nécessaires et les informations spécifiques à sa situation. Il est recommandé de préparer les justificatifs requis, tels que les relevés de carrière, les attestations médicales en cas de handicap, ou les preuves d’exposition aux risques professionnels.

Il est également conseillé de s’informer sur les conséquences financières de ce départ anticipé, notamment en termes de montant de pension. Une fois toutes les démarches accomplies, il convient d’attendre la décision de la caisse de retraite.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles