Peut-on obtenir un crédit immobilier à n’importe quel âge ?

Dans le monde complexe des crédits immobiliers, l’âge peut sembler être un obstacle insurmontable pour certains. Mais est-ce vraiment le cas ? Cet article se propose d’explorer les limites d’âge pour les crédits immobiliers, en démêlant les mythes et les réalités qui entourent cette question.

Les défis de l’emprunt immobilier pour les seniors

Malgré l’absence de discrimination par âge en théorie, la réalité du prêt immobilier pour les seniors est souvent plus complexe. Les institutions financières hésitent à accorder des prêts aux personnes âgées, craignant un risque accru de non-remboursement dû à des facteurs tels que l’invalidité ou le décès.

De nombreux établissements bancaires ont même fixé une limite d’âge pour le remboursement des prêts, généralement autour de 75 ans. En outre, la diminution probable des revenus chez les seniors peut réduire leur capacité d’emprunt, rendant ainsi l’accès au crédit immobilier plus difficile.

L’assurance emprunteur : un obstacle majeur pour les seniors

Le principal frein à l’emprunt immobilier pour les seniors n’est pas tant le prêt lui-même, mais plutôt l’assurance emprunteur. Obligatoire pour tout prêt immobilier, cette assurance est souvent limitée à 70 ou 75 ans par la plupart des banques afin de se protéger contre les risques d’impayés. Si le profil du demandeur est jugé trop risqué, la banque peut refuser le dossier ou appliquer une majoration de l’assurance.

➡️ À lire aussi :   Crédit immo : enfin une bonne nouvelle pour l'apport personnel nécessaire !

Cette dernière peut entraîner un dépassement du taux d’endettement, qui a été porté de 33% à 35% en 2021. L’âge influence donc directement le coût de l’assurance et peut bloquer l’accès au prêt pour un senior.

Des solutions bancaires adaptées pour les seniors

Face à l’allongement de l’espérance de vie et la stabilité financière de nombreux retraités, les établissements bancaires ont dû adapter leurs pratiques. Les biens immobiliers ou mobiliers détenus par les seniors peuvent servir d’apport personnel ou de garantie pour le remboursement du prêt.

Des solutions comme le prêt à paliers, qui ajuste les mensualités en fonction des variations de revenus, sont également proposées. La délégation d’assurance peut aussi être une alternative pour couvrir le risque de décès ou de perte d’autonomie au-delà de 65 ans. Avoir un apport personnel et une garantie reste essentiel pour obtenir un prêt en tant que senior.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles