Panneaux solaires réduisez vos frais de copropriété avec une installation sur le toit des immeubles

Panneaux solaires : réduisez vos frais de copropriété avec une installation sur le toit des immeubles

Idéal pour économiser de l’énergie, réduire les charges et revendre de l’électricité, le panneau solaire commence à trouver petit à petit sa place en résidence collective. Il permet d’ailleurs de diminuer les frais de copropriété grâce à une installation sur le toit des immeubles. Avant de vous lancer dans les travaux, cependant, ce type de projet est régi par la loi. Focus !

Installation de panneaux solaires sur le toit des immeubles en copropriété : zoom sur son fonctionnement

L’utilisation des panneaux solaires a connu une hausse fulgurante cette année selon Enedis. Soit près de 77% par rapport à mi-2022. En règle générale, ces équipements sont installés sur le toit des immeubles, qu’il s’agisse d’une toiture pentue ou d’un toit terrasse.

Pratiques et économiques, ils utilisent de l’énergie renouvelable (rayonnement du soleil) pour restituer de la chaleur dans une habitation et alimenter l’ensemble ou une partie d’une copropriété en eau chaude sanitaire ou en électricité.

La mise en place de ces dispositifs en copropriété permet de faire baisser les charges et par conséquent de réduire de moitié la facture. Étant donné qu’elle favorise la diminution de l’émission de CO2, elle augmente la valeur verte du bâtiment.

Mais pas seulement ! Cette technique peut vous aider à générer du revenu si la copropriété choisit de louer la toiture ou revendre l’intégralité de la production d’électricité à des fournisseurs d’énergie.

➡️ À lire aussi :   Le voisin a un mur qui donne chez vous, avez-vous le droit de le peindre ?

Panneaux solaires en copropriété sur le toit des immeubles : les démarches à suivre

Pour commencer, tous les travaux qui touchent les parties communes sont régis par une réglementation. Ainsi, pour mettre en œuvre le projet, vous devez dans un premier temps réaliser une étude technique afin de vérifier la qualité de l’isolation, la composition de la structure, etc.

Ensuite, si la mise en place des panneaux solaires est un souhait collectif, le syndic de propriété dépose une demande d’autorisation auprès de la mairie. Puis, lors d’une assemblée générale des copropriétaires, un vote devrait avoir lieu non seulement pour le prestataire, mais aussi sur le budget (financé par toute la copropriété) et le type d’installation à mettre en avant.

Enfin, si tout se passe bien, il ne reste plus qu’à réaliser l’installation des panneaux solaires sur le toit des immeubles.

Les conditions à respecter

Pour bénéficier de tous les avantages des panneaux solaires, il est recommandé de bien les orienter au sud possible pour l’ensoleillement. Évitez de les exposer à l’ombre. La pente de la toiture, quant à elle, doit être dans les alentours des 20 à 45°.

Le coût d’investissement à ce type de projet est assez conséquent. L’État a toutefois instauré des aides financières pour alléger au mieux les dépenses.

➡️ À lire aussi :   Les panneaux solaires sont-ils véritablement écologiques ? Qu’à une seule condition

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles