Retraite

Optimiser sa pension de retraite : ces nouvelles astuces après la réforme

Optimiser sa pension de retraite ces nouvelles astuces après la réforme

La réforme de la retraite entraîne un recul de l’âge de départ, c’est-à-dire que les salariés devront travailler deux ans de plus.

Face à ce contexte, il convient de trouver des solutions permettant de booster sa pension afin de bénéficier d’une situation financière stable.

Miser sur l’épargne pour optimiser la retraite

Afin d’anticiper efficacement sa pension, il est conseillé d’avoir recours au PEL ou Plan épargne retraite. D’ailleurs, cette solution est privilégiée par de nombreux salariés. Cela dit, il est recommandé de s’y prendre aussi tôt pour en profiter pleinement le moment venu.

Avec cette option, les épargnants ont la possibilité de se constituer un capital pour la retraite. D’un autre côté, ils peuvent bénéficier d’une fiscalité avantageuse. La souscription à un PEL donne également lieu à une déduction des versements volontaires sur le revenu imposable.

Choisir la vente en viager de son logement

Cette solution peut aussi être envisagée pour optimiser la pension. Elle consiste à vendre un logement tout en continuant à l’occuper. L’acheteur verse en contrepartie une somme plus ou moins importante à la signature du contrat (bouquet) ainsi qu’un revenu mensuel jusqu’au décès du propriétaire.

Certes, avec cette mesure, les enfants ne pourront pas hériter du patrimoine. Toutefois, celle-ci offre des avantages non négligeables. En effet, le vendeur bénéficie jusqu’à 70 % de décote sur la rente afin de limiter l’imposition. De plus, c’est l’acheteur qui s’occupe de tous les postes qui représentent de grosses dépenses.

➡️ À lire aussi :   Retraite 2024 : quel est le montant minimum pour les faibles revenus ?

La surcotisation, une option à ne pas négliger

Ce dispositif peut également être envisagé afin d’améliorer la situation financière une fois à la retraite. Il s’agit de cotiser à la retraite sur la base d’un salaire à temps complet. Une fois que le travailleur arrête totalement ses activités, un nouveau calcul de la pension est adopté en considérant la période durant laquelle le bénéficiaire a continué à exercer à temps partiel.

D’autres options à envisager

Face à la reforme de la retraite qui a été adoptée depuis l’année dernière, il convient de trouver des solutions visant à améliorer la pension. Cette démarche est essentielle pour compenser la baisse de revenu. Dorénavant, les salariés peuvent décider de racheter des trimestres. Cette solution permet de liquider la pension complémentaire sans décote. Il faut savoir que l’application de cette mesure se fera à partir du 1er avril 2024.

Cette action peut affecter les années d’études supérieures, les périodes d’apprentissages ou encore les années durant lesquelles les cotisations n’étaient pas complètes. Grâce à ce dispositif, les salariés concernés pourront profiter d’une pension à taux plein. Sinon, il est aussi possible d’envisager la retraite progressive dont l’objectif est de pouvoir travailler à temps partiel et de toucher dans le même temps une partie de la pension. Auparavant, cette mesure ne s’appliquait que chez les agents dans le secteur privé. Toutefois, elle a été élargie à d’autres professions à savoir :

  • Mandataires sociaux
  • Fonctionnaires
  • Professions libérales
  • Cadres en forfait jour

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.