Nouvelle réglementation du PER que devient l’épargne des mineurs sur les comptes existants 

Nouvelle réglementation du PER : que devient l’épargne des mineurs sur les comptes existants ?

La récente modification de la réglementation concernant le Plan Épargne Retraite (PER) a provoqué de nombreuses interrogations, notamment en ce qui concerne l’épargne des mineurs sur les comptes existants. Cette réforme, qui prendra effet en janvier 2024, apporte des changements significatifs dans la gestion de ces comptes. Les épargnants concernés doivent comprendre les implications de cette mesure.

Changements réglementaires du PER pour les mineurs

La réforme de la réglementation du Plan Épargne Retraite (PER) apporte des modifications notables concernant les comptes des mineurs. À compter de janvier 2024, il ne sera plus possible pour les parents d’ouvrir de nouveaux PER au nom de leurs enfants mineurs. Cette décision s’inscrit dans une démarche visant à aligner les objectifs du PER avec sa finalité première : la préparation de la retraite.

En effet, étant donné que les mineurs ne disposent généralement pas de revenus professionnels, l’ouverture de PER à leur nom ne correspond pas à l’esprit de cette épargne retraite. Cette mesure vise à assurer que le PER reste fidèle à son objectif de préparation financière à la retraite, en évitant des pratiques qui pourraient s’éloigner de cette finalité.

Gestion des comptes PER existant pour les mineurs

Avec la nouvelle réglementation du Plan Épargne Retraite (PER), une question cruciale se pose concernant la gestion des comptes PER déjà ouverts au nom des mineurs. Ces comptes existants ne seront pas clôturés ou invalidés ; au contraire, ils continueront à fonctionner selon les règles en vigueur avant la réforme. Les sommes déjà versées resteront investies et continueront de fructifier jusqu’à l’âge de la retraite du titulaire.

➡️ À lire aussi :   Quelle est la différence entre retraite minimale et minimum vieillesse ?

Cependant, il est important de noter que les versements supplémentaires pourraient être soumis à de nouvelles restrictions ou conditions conformément à la réglementation mise à jour. Cette mesure assure une transition en douceur pour les comptes existants, tout en alignant les nouvelles souscriptions avec les objectifs révisés du PER.

Conséquences et Alternatives pour l’Épargne des Mineurs

La nouvelle réglementation du PER implique des conséquences notables pour l’épargne des mineurs. Désormais, les options pour épargner en vue de la retraite pour les enfants sont limitées. Cependant, des alternatives existent, telles que les livrets d’épargne classiques ou les assurances-vie, qui restent des solutions viables pour constituer une épargne à long terme pour les mineurs.

Ces alternatives offrent une flexibilité et des avantages fiscaux adaptés, tout en permettant aux parents de préparer financièrement l’avenir de leurs enfants dans un cadre sécurisé et réglementé.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles