Nouvelle facture EDF, Engie et Total deux techniques pour économiser des centaines d'euros

Nouvelle facture EDF, Engie et Total : deux techniques pour économiser des centaines d’euros

Dans un contexte économique de plus en plus tendu, il est essentiel de trouver des moyens d’économiser sur ses dépenses quotidiennes. Parmi celles-ci, les factures d’électricité peuvent peser lourd dans le budget familial. Heureusement, des solutions existent pour réduire ces coûts.

Cet article se propose de vous présenter comment optimiser vos dépenses énergétiques grâce aux offres proposées par EDF et TotalEnergies. Nous explorerons ensemble les différentes options disponibles, leurs avantages et comment elles peuvent vous aider à faire des économies significatives sur vos factures d’électricité. Alors, prêt à alléger votre portefeuille ?

La tarification dynamique : une exigence pour les grands fournisseurs d’électricité

Les principaux fournisseurs d’électricité en France sont désormais tenus de proposer des offres à « tarification dynamique ». Ce système, qui encourage les consommateurs à déplacer leur utilisation d’électricité vers des périodes moins sollicitées, permet de soulager le réseau électrique et de réaliser des économies substantielles.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) impose cette obligation aux fournisseurs ayant plus de 200 000 clients. En adaptant leur consommation quelques jours par an lorsque le réseau est sous tension, les abonnés peuvent bénéficier d’une électricité à prix réduit le reste du temps, réalisant jusqu’à 40% d’économie.

Les offres attractives d’EDF et TotalEnergies

Sur le marché actuel, EDF propose deux offres à tarification dynamique : Tempo et Zen Flex. De son côté, TotalEnergies a lancé l’offre Heure Eco+. Ces contrats incitent les consommateurs à réduire leur consommation lors des jours les plus froids de l’année, en échange d’un tarif très avantageux.

➡️ À lire aussi :   Attention aux pièges et arnaques des rénovations énergétiques à 1 € qui visent les séniors

Cependant, ces offres ne sont pas adaptées à tous les ménages. Par exemple, ceux équipés de radiateurs électriques devraient éviter ce type de contrat. En effet, le chauffage représente généralement les deux tiers de la consommation d’électricité d’un foyer. Lors des périodes de pointe hivernales, il serait nécessaire d’utiliser une autre source de chaleur pour éviter une baisse drastique de la température intérieure.

Maximiser les économies avec la tarification dynamique

Pour tirer le meilleur parti de ces offres à tarification dynamique, il est essentiel d’optimiser sa consommation. En décalant l’utilisation des appareils énergivores comme le chauffe-eau ou le sèche-linge aux heures creuses, on peut réaliser des économies significatives.

De plus, en évitant de consommer pendant les jours les plus froids, signalés par une alerte du fournisseur, on bénéficie d’un tarif très attractif le reste de l’année. Ainsi, en adaptant ses habitudes de consommation, il est possible de réduire sa facture d’électricité. Cependant, cette stratégie nécessite une certaine vigilance et une bonne connaissance de ses besoins énergétiques pour être efficace.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles