Nouveaux tarifs médicaux : augmentation des coûts de consultation dès novembre 2023

À partir du 1er novembre 2023, les tarifs médicaux connaîtront une mise à jour significative. Cette modification impactera directement le coût des consultations chez les professionnels de santé. Que vous soyez patient ou professionnel de la santé, il est essentiel de comprendre ces changements pour mieux anticiper vos dépenses ou ajuster votre grille tarifaire.

Dans cet article, nous allons détailler les nouveaux coûts de consultation et expliquer les raisons de cette mise à jour.

Augmentation des tarifs médicaux à partir du 1er novembre 2023

À compter du 1er novembre 2023, les frais de consultation chez le médecin traitant connaîtront une hausse. Cette décision découle d’un règlement arbitral validé le 24 avril, suite à l’impasse des pourparlers entre l’Assurance-maladie et les syndicats de médecins libéraux concernant la nouvelle convention médicale. Les tarifs des consultations des médecins généralistes et spécialistes en accord avec l’Assurance-maladie seront majorés de 1,50 € en métropole et de 1,80 € dans les territoires ultramarins.

Détails des nouveaux tarifs par type de consultation

Le coût d’une consultation chez un médecin généraliste conventionné en secteur 1 augmentera de 25 € à 26,50 €, soit une hausse de 6%. Pour les enfants de moins de 6 ans, le tarif passera de 30 € à 31,50 €. Les consultations chez les spécialistes connaîtront également une augmentation. Par exemple, une consultation coordonnée chez un spécialiste en secteur 1 ou en secteur 2 ayant adhéré aux options de pratique tarifaire maîtrisée (Optam) verra son tarif passer de 30 à 31,50 €.

➡️ À lire aussi :   Comment protéger les seniors de la chaleur estivale ?

Modalités de remboursement et reste à charge pour le patient

Malgré l’augmentation des tarifs, la prise en charge par l’Assurance-maladie demeure inchangée. Elle continue de couvrir 70% du tarif conventionné (-1€ de participation forfaitaire), sous réserve d’avoir déclaré un médecin traitant et de suivre le parcours de soins coordonnés pour un spécialiste.

Le reste à charge de 30% peut être complété par une complémentaire santé si le patient en possède une. Par exemple, pour une consultation chez un généraliste à 26,50€, l’Assurance-maladie remboursera 18,55€ et la mutuelle 7,95€. Pour un spécialiste à 31,50€, ces montants seront respectivement de 22,05€ et 9,45€.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles