Mutuelle d'entreprise démarches pour maintenir vos avantages santé pendant la retraite

Mutuelle d’entreprise : démarches pour maintenir vos avantages santé pendant la retraite

Vous l’ignorez peut-être, mais vous pouvez garder tous les avantages liés à votre mutuelle d’entreprise à la retraite. Il y a juste quelques démarches à faire.

Est-il possible de maintenir les avantages santé d’une mutuelle d’entreprise à la retraite ?

Il faut reconnaitre que les frais de santé progressent avec l’âge. La facture s’avère être plus salée pour les seniors en raison de leur état de santé. D’autant plus que leurs revenus baissent beaucoup à la retraite. Or, leurs besoins en matière d’accompagnement augmentent avec l’âge. Il existe heureusement une solution pour compenser cela : la mutuelle d’entreprise.

En vertu de la loi Evin de 1989, un salarié peut bénéficier de tous les avantages de sa mutuelle d’entreprise même à la retraite. La plupart du temps, les mutuelles d’entreprise proposent des garanties de protection séduisantes à des tarifs moins élevés par rapport aux mutuelles individuelles. De plus, ceux-ci peuvent être négociés.

L’organisme est donc contraint de respecter la portabilité de cette mutuelle en faveur de l’ancien salarié. Pour en bénéficier, celui-ci n’est pas obligé de remplir un questionnaire médical ni de respecter le délai de carence. Cerise sur le gâteau, les garanties d’auparavant restent inchangées même après avoir quitté la vie active.

Il faut savoir que la hausse des prix est encadrée par loi Evin. Idem si la mutuelle d’entreprise couvre une personne retraitée. Lors de la première année de portabilité, l’organisme n’est pas autorisé à augmenter les tarifs. Quoi qu’il en soit, une augmentation à hauteur de 25% peut s’appliquer la deuxième année. Et, celle-ci peut progresser de 50% la troisième année. Au-delà, il n’y a plus de plafond de cotisations.

➡️ À lire aussi :   Augmentation en vue des services d'aide à domicile en 2024 ?

Voici les quelques démarches à suivre pour préserver les atouts d’une mutuelle d’entreprise à la retraite

Dans le cadre de cette portabilité, le retraité doit régler seul l’intégralité de la cotisation dès la première année. En raison, l’employeur ne prend plus en charge 50% de cette mutuelle comme auparavant. Malgré cela, il s’agit d’une option avantageuse pour les retraités qui ont des frais de santé grandissants.

Afin d’en bénéficier, il faut demander la portabilité de votre mutuelle d’entreprise. Il faut savoir que ce type de contrat n’est pas assujetti à un renouvellement automatique. La démarche doit être effectuée dans les six mois suivant la fin de l’activité. Au-delà, vous perdez définitivement ce droit fondamental.

En principe, la mutuelle d’entreprise propose ses services de couverture santé dans les semaines qui précèdent la fin de votre contrat de travail. En tant que jeune retraité, vous devez fournir une réponse par écrit dans un courrier détaillant vos coordonnées. A cela s’ajoutent quelques pièces justificatives, y compris votre solde de tout compte ou encore le justificatif de versement de votre pension de retraite.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles