Consommation & Vie quotidienne

Montants officiels des aides MaPrimeRénov’ pour 2024 : des aides disponibles selon votre revenu

Montants officiels des aides MaPrimeRénov’ pour 2024 des aides disponibles selon votre revenu

MaPrimeRénov’ est une subvention offerte pour le financement des travaux de rénovation énergétique. Celle-ci est reconduite en 2024 afin d’encourager les ménages à entreprendre des travaux en faveur de l’écologie, alors à quoi peut-on s’attendre?

Les conditions d’éligibilité

Les ménages sont catégorisés par couleur en fonction de leur revenu, de cette manière il est plus facile d’établir une classification par rapport aux montants des aides qu’ils peuvent percevoir selon le plafond imposé.

Étant délivré par l’Anah, MaPrimeRénov’ est octroyé sous plusieurs conditions, notamment :

  • Logement construit depuis plus de 15 ans, occupé pendant au moins 8 mois/an et considéré comme étant une résidence principale.
  • Travaux qui doivent répondre aux exigences, à savoir l’installation d’équipement de chauffage plus performant, l’isolation thermique, etc.
  • L’intervention doit être réalisée par un artisan certifié RGE

Le montant des aides pour 2024 pour les gestes simples

De nombreux travaux sont éligibles aux aides MaPrimeRénov’. Pour l’isolation, celle-ci doit être réalisée avec une autre intervention en parallèle pour bénéficier du versement. Les propriétaires qui prévoient d’effectuer des travaux doivent donc en tenir compte avant de se lancer.

Chaudière à alimentation auto (bois ou biomasses) :

  • Ménages aux revenus très modestes : 10 000 euros
  • Ménages modestes : 8 000 euros
  • Ménages intermédiaires : 4000 euros
  • Plafond de dépense : 18 000 euros
➡️ À lire aussi :   Protégez votre vie privée : Comment prévenir le piratage de votre téléphone ?

Chaudière à alimentation manuelle (bois ou autres)

  • Ménages aux revenus très modestes : 8 000 euros
  • Ménages modestes : 6 500 euros
  • Ménages intermédiaires : 3000 euros
  • Plafond de dépense : 16 000 euros

Poêles ou cuisinières à granulés

  • Ménages aux revenus très modestes : 2 500 euros
  • Ménages modestes : 2 000 euros
  • Ménages intermédiaires : 1 500 euros
  • Plafond de dépense : 5 000 euros

Poêles ou cuisinières à bûches

  • Ménages aux revenus très modestes : 2 500 euros
  • Ménages modestes : 2 000 euros
  • Ménages intermédiaires : 1 000 euros
  • Plafond de dépense : 4 000 euros

Foyers fermés ou inserts

  • Ménages aux revenus très modestes : 2 500 euros
  • Ménages modestes : 1 500 euros
  • Ménages intermédiaires : 800 euros
  • Plafond de dépense : 4 000 euros

Équipements de production de chauffage (énergie solaire thermique)

  • Ménages aux revenus très modestes : 10 000 euros
  • Ménages modestes : 8 000 euros
  • Ménages intermédiaires : 4 000 euros
  • Plafond de dépense : 16 000 euros

Équipements de production d’eau chaude sanitaire (énergie solaire thermique) pour les immeubles en France métropolitaine

  • Ménages aux revenus très modestes : 4 000 euros
  • Ménages modestes : 3 000 euros
  • Ménages intermédiaires : 2 000 euros
  • Plafond de dépense : 7 000 euros

Équipements de production d’eau chaude sanitaire (énergie solaire thermique) à la Réunion, Martinique, Guyane, Mayotte et Guadeloupe

  • Ménages aux revenus très modestes : 1 600 euros
  • Ménages modestes : 1 300 euros
  • Ménages intermédiaires : 2 600 euros
  • Plafond de dépense : 5 000 euros

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.