Investissement & Epargne

Mauvaise nouvelle pour les épargnants : le nouveau taux du LEP dévoilé

Mauvaise nouvelle pour les épargnants le nouveau taux du LEP dévoilé

L’année 2024 est enfin là. Le rideau est tombé, le nouveau taux du LEP dévoilé. A priori, il ne s’agit pas d’une bonne nouvelle. Les épargnants concernés risquent de faire grise mine en découvrant le taux officiel.

Le nouveau taux de LEP enfin dévoilé : une bonne ou mauvaise nouvelle ?

Le Livret d’épargne populaire (LEP) se démarque des autres livrets réglementés par son taux imbattable à 6%. Mais en 2024, il va probablement baisser, et pas qu’un peu. Pour mémoire, l’inflation est l’un des paramètres permettant d’ajuster le taux de rémunération du LEP. Vu la dernière évaluation donnée par l’Insee, les épargnants ne seront pas ravis d’apprendre la nouvelle.

Le jeudi 4 janvier 2024, l’Insee avait déjà publié les résultats provisoires relatifs à la hausse des prix à la consommation sur un an. Plus précisément, elle est estimée à +3,7% en décembre dernier. Grâce à cette révélation, le niveau de l’inflation moyenne hors tabac commence à prendre forme pour le 2ème semestre 2023, soit 4,10%.

Si les prévisions de l’Insee se concrétisent, le nouveau taux du LEP pourrait s’établir à 4,10% cette année. En principe, celui-ci devrait être annoncé officiellement au 1er février et 1er août 2024. En principe, ce taux sera calculé en fonction de l’inflation moyenne du semestre écoulée.

➡️ À lire aussi :   Senior : ces placements financiers sont les meilleurs pour votre argent en 2023 !

Dans l’éventualité où ce pourcentage est inférieur au taux du Livret A, revalorisé d’un demi-point. Mais, cette-fois ci, ce scénario n’est plus plausible. Le taux du Livret A étant déjà gelé à 3% jusqu’en février 2025.

En somme, le taux net du LEP devrait passer de 6% à 4,10% dès le 1er février 2024. Le cas échéant, il conservera toujours son titre de livret réglementé le plus rémunérateur.

Quid des nouveaux taux des autres livrets réglementés ?

Le taux du LEP va sûrement s’établir à moins de 5% cette année, compte tenu de la dernière hausse des prix à la consommation. Celui du Livret A et du LDDS (livret de développement durable et solidaire) restera fixé à 3%. Pour mémoire, ce dernier s’établissait à 2% en début 2023. Le taux du Livret A a ainsi atteint son plus haut sommet depuis 2009.

De leur côté, le PEL (plan épargne logement) et le CEL (comptes épargne logement) vont être rémunérés respectivement à 2,25% et 2%. De chiffres inférieurs de 0,25 à 0,50 point par rapport à la hausse de l’IPCH (indice des prix à la consommation harmonisé) fournie par la Banque de France, soit 2,5%.

L’arrêté du 27 janvier 2021 prévoit que le taux du LEP reste le taux le plus élevé entre celui de l’inflation des 6 derniers mois et le taux du Livret A majoré de 0,5 point. En se basant sur ce principe, le nouveau taux du LEP ne pourra pas rester à 6%. C’est tout à fait logique.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.