MaPrimeAdapt' l'Anah détaille le nouveau dispositif d'aide à l'adaptation du logement pour 2024

MaPrimeAdapt’: l’Anah détaille le nouveau dispositif d’aide à l’adaptation du logement pour 2024

Le taux de vieillissement de la population européenne évolue à grande échelle. Face à cette situation, le ministre du Logement a présenté vers 2021 l’aide financière MaPrimeAdapt’ qui devrait être instaurée au début de l’année 2022. Finalement disponible à partir du 1er janvier 2024, ce dispositif est destiné au financement des travaux d’adaptation d’un logement pour personnes en situation de handicap et aux personnes âgées. Détails.

Zoom sur le fonctionnement de MaPrimeAdapt’

Gérée par l’Agence nationale de l’Habitat ou l’Anah, MaprimeAdapt’ prend en charge de 50 à 70 % du coût des travaux d’adaptation du logement. Tout dépend des ressources du demandeur (modestes, voire très modestes). La subvention est toutefois plafonnée à 22 000 euros.

Le dispositif est dédié principalement pour :

  • un propriétaire d’un logement ou un locataire d’un parc privé souhaitant adapter la configuration du bien à la perte d’autonomie ;
  • les seniors de 70 ans et plus ;
  • les personnes âgées de 60 à 69 ans sur condition de groupe iso-ressources ou GIR ;
  • un membre de foyer bénéficiant de la Prestation de compensation du handicap ou avec un taux d’incapacité de plus de 50%.

À noter que pour profiter de cette aide, vous devez solliciter un Assistant à maîtrise d’ouvrage ou AMO qui vous accompagnera dans la réalisation du projet.

➡️ À lire aussi :   Retraités et Séniors : peut-on bénéficier des chèques-vacances ?

MaPrimeAdapt : un dispositif unique

Inspirée de MaPrimeRénov’, cette aide financière se veut être unique. Elle a pour objectif de mettre en place près de 680 000 logements dans les dix ans. Mais pas seulement ! Elle permet aussi de répondre aux besoins des seniors qui souhaitent vieillir dans leur propre habitation et de leur permettre d’aménager cette dernière pour faciliter leur vie quotidienne. Cela a également pour but d’éviter les chutes mortelles qui, pour rappel, s’élèvent à 10 000 par an.

Créée en remplacement de plusieurs aides comme Habiter facile, les crédits impôts et les aides de la CNAV destinées aux personnes âgées, le programme est cumulable avec plusieurs aides. Il couvre également de nombreux types de travaux à savoir :

  • l’installation d’un monte-escaliers ;
  • la motorisation des volets dans le logement ;
  • la transformation de la salle de bain en douche pour la rendre fonctionnelle ;
  • l’installation de WC surélevé, d’une barre de douche ;
  • la création d’une pièce de vie pour prolonger l’autonomie des occupants au sein du logement ;
  • l’élargissement des portes pour un accès facile ;
  • l’aménagement d’une rampe d’accès idéale pour les personnes en fauteuil roulant.

Si vous remplissez les conditions susmentionnées, vous pouvez vous rendre directement sur la plateforme de MaPrimeAdapt’ (une fois celle-ci disponible). Autrement, il serait plus simple de demander un format papier auprès des délégations locales de l’Anah.

➡️ À lire aussi :   Jardin : les bons gestes pour préparer l’hiver

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles