Retraite

Majoration de 5 % de votre retraite Agirc-Arrco : ce document est indispensable pour l’obtenir

Cependant, il y a quelques conditions concernant les personnes en charge de l’individu concerné à savoir

Les retraités ayant des enfants à charge touchent une majoration sur leur pension. Par contre, le versement de ce bonus n’est pas automatique. Chaque année, ils doivent envoyer une pièce justificative pour en bénéficier, mais qu’est-ce que c’est ?

Qui peuvent prétendre à cette majoration ?

Les salariés qui avaient des enfants à charge au moment où ils effectuaient la demande de la liquidation de leur pension Agirc-Arrco peuvent percevoir cette aide. Évidemment, il s’agit d’un privilège destiné aux travailleurs du privé et elle représente 5 % par enfant du montant total de la rémunération.

Cependant, il y a quelques conditions concernant les personnes en charge de l’individu concerné à savoir :

  • Âgé de moins de 18 ans
  • Moins de 25 ans pour les apprentis ou les étudiants
  • En situation d’invalidité peu importe leur âge.

Il faut préciser qu’il s’agit d’une majoration qui n’est valable que durant la période où les enfants sont à charge du retraité. En outre, lorsque ces derniers élèvent 3 enfants, ils peuvent prétendre à la gratification à 10 %. Toutefois, les deux ne peuvent pas être cumulées.

Dans ce cas, c’est l’option la plus favorable pour le bénéficiaire qui sera appliquée. Quand le versement de cette aide prend fin, alors c’est le bonus pour avoir eu ou élevé 3 enfants qui s’enclenche de façon permanente cette fois-ci.

➡️ À lire aussi :   Augmentation en vue des services d'aide à domicile en 2024 ?

Le document indispensable pour obtenir la majoration

Les bénéficiaires de cette majoration doivent surveiller leur boîte aux lettres pendant le dernier trimestre. En effet, l’Agirc-Arrco envoie à ces profils un document permettant de contrôler leur situation.

Il s’agit d’une procédure effectuée chaque année pour vérifier si un ou plusieurs enfants sont encore à charge du retraité, plus particulièrement en octobre. Ainsi, les personnes concernées doivent y répondre pendant un délai d’un mois. Dans le cas contraire, elles n’auront pas droit à cette subvention.

La fameuse documentation est une attestation sur l’honneur permettant de déclarer que le retraité a bien un ou plusieurs enfants à charge avec un justificatif. Ce dernier peut alors être un certificat de scolarité ou d’apprentissage, une attestation d’inscription à Pôle emploi ou une carte d’invalidité.

Pour les retraités qui n’ont pas reçu le document ou qui n’ont pas encore envoyé les justificatifs, il n’est pas trop tard. Il s’agit de se rendre dans leur caisse Agirc-Arrco ou de renvoyer le document.

Cette aide est-elle illimitée dans le temps ?

Contrairement à la majoration destinée aux enfants nés et élevés qui est définitive, celle-ci prend fin lorsque l’individu à charge atteint l’âge de 25 ans, sauf si celui-ci est déclaré invalide.

➡️ À lire aussi :   Exonération de prélèvements sociaux CSG pour les retraités : qui peut en bénéficier ?

Comment se calcule la majoration à 5 % ?

Pour déterminer le montant de ce bonus, il faut prendre en compte les droits de base avant une éventuelle décote. Cependant, un plafond a été imposé depuis le mois de novembre 2023. Pour cette année, la limite est donc à 2330,12 euros. Toutefois, elle peut être revalorisée l’année prochaine.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.